Beerschot – Standard : les Rouches font trébucher le leader et confirment leur bon début de saison

Le Beerschot n’est plus invaincu ! Auteurs d’un début de saison parfait jusqu’ici (9-9), les Anversois, bien décevants pendant une heure, ont trébuché à domicile face au Standard (0-3). Des Rouches, mis sur orbite par Felipe Avenatti à la demi-heure, qui auront su faire le gros dos et résister au baroud d’honneur flandrien après l’heure de jeu. A dix minutes du terme, c’est Lestienne qui s’est finalement chargé de doucher les derniers espoirs locaux en plantant le but du K.O, avant qu’Oularé n’asphyxie définitivement le Beerschot de la tête.

Les hommes de Montanier, toujours invaincus, profitent de ces trois points mérités (10/12) pour dépasser le promu (9/12) et s’installer juste derrière Charleroi, tombeur de l'Antwerp. Du côté du Beerschot, c’est un coup d’arrêt manifeste.

Le résumé du match

Probablement désireux d’oublier la prestation en demi-teinte du week-end dernier face à Genk, les Rouches ont faim en ce début de match. Après trois minutes, Lestienne sollicite Vanhamel d’un astucieux coup-franc, mais le portier local est vigilant. Rebelote quelques minutes plus tard, Cimirot lance Cop sur son flanc. Le centre au cordeau du Croate est tendu mais Vanhamel dévie de justesse devant Avenatti.

Du côté du Beerschot, la léthargie ambiante du début de match disparaît progressivement. Symbole de cet embryon de réaction, le premier envoi de Tissoudali… non cadré. Aucune des deux équipes n’osant réellement se dévoiler, le match reste cadenassé, équilibré. Le rythme retombe et pendant une bonne dizaine de minutes, il ne se passe… plus rien.

Belle chevauchée de Nicolas Raskin pour débloquer la partie

Il faut attendre une belle percée de Nicolas Raskin pour que cette rencontre se débloque enfin. Le jeune Liégeois combine avec Collins Fai qui lui remet astucieusement en profondeur. Le centre à ras de terre du Belge au premier poteau est parfait, Avenatti est bien placé et crucifie Vanhamel. Après un court moment de latence, VAR oblige, l’arbitre valide le but, c’est 0-1 (32’).

Cueilli à froid, le Beerschot repart de l’avant. Mais face au mur défensif liégeois, toute velléité offensive anversoise est tuée dans l’œuf. Seule grosse alerte pour Bodart, cette tête fuyante de Tissoudali qui frôle le poteau. Rideau après 45 minutes tout en contrôle pour les Liégeois.

Et les hommes de Montanier semblent bien déterminés à enfoncer le fragile clou anversois dès leur retour sur la pelouse. D’emblée Lestienne, magnifiquement mis sur orbite par Raskin, se heurte à Vanhamel avant que Gavory ne sollicite le portier sur corner.

Le Beerschot se réveille enfin, Bodart veille au grain

Face à un adversaire qui retombe dans son sommeil profond du début de match, le Standard déroule. Et si on ne joue plus que dans un camp, les Liégeois ne parviennent pourtant pas à planter cette deuxième banderille salvatrice. La faute à un manque de précision dans le dernier geste où à un manque de chance, comme en témoigne cette lourde frappe de Gavory… sur le poteau.

Et souvent en football, quand on ne fait pas le break, on s’expose au réveil de l’adversaire. Le Standard passe d’ailleurs tout près de la correctionnelle avec cette reprise de l’inévitable Tissoudali, après un subtil crochet, qui frôle le cadre de Bodart. La déferlante anversoise est enclenchée et il faut un grand Bodart pour garder ses cages inviolées.

C’est finalement Maxime Lestienne, lancé en profondeur, qui se charge de planter le but du K.O à dix minutes du terme, en concrétisant facilement devant Vanhamel (0-2) Obbi Oularé, fraîchement monté au jeu, plante, lui, la 3e banderille liégeoise et enfonce un Beerschot qui a définitivement laissé passer sa chance (0-3).

 

Les compos :

Hernan Losada reconduit les vainqueurs du FC Bruges. Philippe Montanier doit lui modifier son onze de départ suite au transfert de Vojvoda, à la blessure de Bastien et à la suspension d’Amallah. Vanheusden, de retour, Cop et Cimirot en profitent et sont titulaires.

Beerschot : Vanhamel, Frans, Prychynenko, Bourdin, Dom, Pietermaat, Sanusi, Vorogovskiy, Holzhauser, Tissoudali, Noubissi

Standard : Bodart, Fai, Laifis, Vanheusden, Gavory, Cimirot, Shamir, Raskin, Lestienne, Cop, Avenatti

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK