Meesseman, Sherman, Curry : Les sportifs s'indignent après l'invasion du Capitole à Washington

Curry, Meesseman, Rapinoe, Biles : Les sportifs s'indignent après l'Invasion du Capitole à Washington
5 images
Curry, Meesseman, Rapinoe, Biles : Les sportifs s'indignent après l'Invasion du Capitole à Washington - © Tous droits réservés

L’invasion du Capitole, ce mercredi à Washington, par les partisans de Donald Trump, a suscité de nombreuses réactions indignées, parmi les sportifs. Du basketteur Stephen Curry en passant par la Belgian Cat Emma Meesseman ou encore la footballeuse Megan Rapinoe.

Stephen Curry interpelle directement Donald Trump

Les images de l’invasion du Capitole par des militants pro-Trump qui n’acceptent pas la défaite Président américain, ont fait le tour du monde. Des images qui vont marquer à jamais l’histoire des Etats-Unis. Et qui ont fait réagir de nombreuses personnalités sportives à commencer par Stephen Curry, la star des Golden States Warriors, Stephen Curry qui a directement interpellé Donald Trump sur twitter. "Il y a littéralement une réaction pour tout. Vous avez donné votre langue au chat, hein ?".

Emma Meesseman "Arrêtez Trump"

Même réaction outrée de la Belgian Cat Emma Meesseman. La basketteuse qui évolue dans l’équipe des Mystics de Washington n’y est pas allée par quatre chemins sur son compte twitter : "Arrêtez Trump. bonne nuit".

La gymnaste Simon Biles, "triste mais pas surprise"

La multiple championne olympique américaine de gymnastique, Simone Biles, a aussi partagé son désarroi avec une certaine fatalité. : "Embarrassée mais pas surprise. Dégoûtée, mais pas surprise. Triste, mais pas surprise. En colère, mais pas surprise. Sans voix, mais pas surprise."

Megan Rapinoe parle d’une invasion par des "terroristes"

La championne du monde de football américaine, Megan Rapinoe a eu des mots très forts pour cette invasion dans le capitole. "Des terroristes américains ont envahi le Capitole à Washington DC le 6 janvier 2021".

La footballeuse, très engagée politiquement, s’en était déjà pris, il y a quelques mois, à Donald Trump, en dénonçant celui qu’elle considère comme un "nationaliste blanc".

"Triste jour" pour Richard Sherman

De son côté, Richard Sherman, le joueur de football américain des 49ers de San Francisco, ne comprend pas comment les choses ont pu en arriver là : "Je n’aurais jamais pensé que les Américains laisseraient des terroristes entrer dans la capitale sans se battre… Triste jour ".

"Si les manifestants avaient été noirs ou métisses, la police aurait réagi différemment"

Des voix se sont également élevées contre la police, dans une Amérique plus divisée que jamais, avec une recrudescence manifeste de tensions raciales depuis quelques mois notamment suite au décès de George Floyd, victime de violence policière.

C’est le cas notamment de l’ex grande dame du tennis, Billie Jean King : "Si les manifestants qui ont pris d’assaut le capitole aujourd’hui, avaient été noirs ou métisses, la police aurait réagi différemment. Je pense à tous les fonctionnaires qui sont coincés dans le bâtiment et je prie pour qu’ils soient sains et saufs".

Le bilan de cette insurrection est lourd. Quatre personnes ont perdu la vie dans l’invasion du Capitole et les violences qui s’en sont suivies.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK