Athlétisme : Anne Zagré dégoûtée par le report des Mondiaux en salle

Anne Zagré n'aura pas de championnat en point de mire de sa saison en salle
Anne Zagré n'aura pas de championnat en point de mire de sa saison en salle - © RTBF

En ce début février, Anne Zagré aurait dû préparer ses premiers mondiaux d’athlétisme en salle. Mais elle enchaîne les meetings prévus sans grand championnat en point de mire. Les mondiaux de 2020 ont effectivement été annulés. Ils se disputeront en 2021. Soit après les Jeux Olympiques. Un coup dur pour la spécialiste des haies.

La saison 2020 d’athlétisme restera gravée dans les mémoires. Car c’est en 2020 qu’on se basera pour la première fois sur un système de ranking mondial, comme moyen alternatif pour se qualifier pour les Jeux Olympiques.

Il y aura donc désormais les traditionnels minima. Mais aussi un classement mondial, établi en fonction de points gagnés en compétitions.

Et on peut dire que 2020, et son système de ranking, commence fort. Car le premier grand rendez-vous à distribuer ces fameux points a été annulé. Pour cause de coronavirus, les mondiaux indoor de Nankin ont été reportés d’un an. Et ce délai de 12 mois change tout pour ceux qui s’y étaient préparés. Pas de championnat. Et pas de point.

Anne Zagré, la spécialiste des haies, qualifiées pour ses premiers mondiaux indoor se dit étonnée. Et dégoûtée. "On savait qu’il y avait le virus, mais je ne m’en faisais pas trop. Je pensais qu’ils trouveraient un autre endroit. Et puis on a appris que c’était reporté à l’année prochaine. Et ça change pas mal de choses. Car on pouvait déjà récolter des points pour la qualification olympique à ces mondiaux. Et puis on était en train de programmer un pic de forme pour la mi-mars." On peut dire dégoûtée ? "Oui, forcément, quand on se prépare pour un championnat et qu’on apprend que c’est annulé, c’est perturbant. D’autant que l’année prochaine, je ne sais pas du tout si je ferai la saison indoor. Ça aurait dû être mes premiers championnats indoor. Et finalement je ne sais pas si ça arrivera un jour".

Elle devait y fêter ses 30 ans… avec les Cheetahs

Et pour rajouter une couche à la déception, ces mondiaux indoor à l’autre bout de la terre s’annonçaient aussi comme un petit voyage entre copines. Avant l’annulation, seules des athlètes féminines belges s’étaient en effet qualifiées. " Je m’étais dit qu’on serait une petite team là-bas, avec les Cheetahs (le relais 4 fois 400) et Eline (Berings). Surtout que j’étais censée fêter mes 30 ans là-bas… Du coup maintenant, je dois trouver un autre plan pour mon anniversaire."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK