Veljkovic vit désormais sous protection policière et aurait livré toutes ses informations

Le repenti Dejan Veljkovic, figure clé dans l'enquête sur des fraudes et matches truqués dans le milieu du football belge, a livré toutes ses informations aux enquêteurs après 12 jours - dont 96 heures - d'audition, rapportent les titres Mediahuis mercredi. L'agent de joueurs professionnels a divulgué ses contacts et toute sa comptabilité, même opaque. Le résultat de ces interrogatoires serait néfaste pour de nombreux autres agents, joueurs et entraîneurs, selon la presse flamande.

Veljkovic vit avec sa famille dans une villa aux frais de la justice et sous protection policière, affirme VTM Nieuws. Afin de garantir sa sécurité, l'endroit où il réside est tenu secret.  Jeudi, cela fera un mois que Veljkovic et ses avocats ont conclu un deal avec le parquet fédéral. L'homme a accepté de faire des déclarations dans le cadre de l'enquête sur de présumées méthodes de fraude et de blanchiment dans le milieu du football, en échange d'une réduction de peine. Ses avocats de Veljkovic, Kris Luyckx et Bart Verbelen négocié avec la justice une peine de cinq ans de prison avec sursis et d'une amende de 80.000 euros avec sursis.

Il est estimé que son rôle crucial dans le dossier pourrait constituer un danger pour sa vie, raison pour laquelle la justice l'héberge dans un lieu tenu secret.

Des confrontations entre le repenti et d'autres suspects devraient suivre, car toutes les informations de M. Veljkovic doivent être vérifiées.

Des dizaines de personnes vont être entendues dans les semaines qui viennent au sujet de leur comptabilité au noir. M. Veljkovic a notamment décrit le carrousel suspect de sociétés et constructions illégales.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK