Mununga sur le footgate: "Pour éviter de pénaliser trop de gens, il faut jouer ce week-end"

Suite au footballgate, la dixième journée de championnat de Division 1B a été reportée le week-end dernier. On est dès lors en droit de se demander ce qu’il adviendra de la onzième journée de Division 1A ce week-end. Dans Complètement Foot ce mardi, David Houdret a demandé à Pascal Scimè et Joachim Mununga si le championnat devait être maintenu ce week-end.

Pascal Scimè : " On a fait le débat vendredi dernier du report de la dixième journée de D1B. Je comprends quelles ont été les causes et les raisons de la Ligue et de l’Union Belge. A contrario, on pouvait émettre quelques réserves. Pourquoi pénaliser 7 autres équipes de D1B qui n’ont rien fait et Joachim était bien placé pour en parler (ndlr : Joachim Mununga est entraineur adjoint d’OHL). Elles ont travaillé tout au long de la semaine pour préparer cette échéance-là. On pouvait comprendre mais on pouvait aussi se poser la question inverse. Sachant aussi que s’ils ont décidé de reporter cette journée de championnat, c’était aussi pour essayer de se protéger. Peut-être pas pour protéger Malines comme certaines mauvaises langues ont voulu le sous-entendre mais peut-être aussi de se protéger en tant que Ligue, de protéger les championnats. Imaginez si on joue cette journée et que quelques heures plus tard des joueurs, des dirigeants ou des clubs étaient concernés par les affaires, ça pouvait provoquer un nouveau séisme et on était peut-être parti pour des combats juridiques. Ça c’est pour la semaine dernière. L’info qu’on a eu de la part de la Ligue pour ce week-end est qu’a priori, on devait jouer. Il y a eu des colloques hier entre les présidents de clubs et les membres de la Ligue. On irait donc vers la 11e journée de D1A et la 11e journée de D1B qui se dérouleraient normalement avec Club de Bruges – Waasland-Beveren dès ce vendredi. L’info que j’ai aujourd’hui, et c’est ce qui a été communiqué à plusieurs joueurs de D1A et de D1B, c’est qu’on devrait a priori jouer mais la confirmation ne devrait tomber que demain. C’est en tous cas comme ça que certains coaches ont préparé leur entrainement aujourd’hui et c’est comme ça qu’ils ont communiqué à leurs joueurs. Pour moi, il faut clairement jouer cette onzième journée de Pro League. Si on reporte celle-ci, on va reporter la suivante. S’il y a de nouvelles révélations, qu’est-ce qu’on va faire ? Je rappelle que dans les autres championnats on a joué même quand il y avait des affaires de corruption, sauf quand c’est vraiment quelque chose d’énorme qui touche beaucoup de clubs. Ici, je pense que pour protéger le football, il faut jouer. Il faut aussi protéger les supporters qui n’ont rien à se reprocher, les joueurs qui préparent ça, les staffs techniques. Il faut protéger le football tout simplement. On a mis entre parenthèses la dernière journée de D1B mais ici il faut jouer. The show must go on. Mais ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas bosser en coulisses ".

Joachim Mununga : " Dans un premier temps, j’aurais eu tendance à dire que non. Il ne faut pas jouer tant que les choses ne sont pas claires pour tout le monde. Il faut que les sanctions tombent ou ne tombent pas, mais il faut que ça soit clair pour tout le monde et qu’on ne reste pas dans l’attente et dans le flou total. Maintenant, au vu des informations qu’on vient de recevoir à propos d’un vice de procédure et au risque que ça prenne du temps, je me dis qu’au final il ne se passera pas grand-chose dans cette affaire. Alors pour éviter de pénaliser trop de gens par rapport à ça, comme les staffs techniques et les supporters surtout, il faut jouer ce week-end. Je suis au regret de me dire qu’il ne se passera pas grand-chose dans cette affaire ".

Joachim Mununga sur la manière dont on se prépare dans ces conditions du côté d’OHL :  " Nous avons commencé la semaine en nous disant qu’on allait jouer tous les matches. On ne se concentre pas sur ce que la Ligue va dire. On prépare le match comme s’il devait être joué. Par contre, l’entraineur a quand même mis une petite parenthèse en disant qu’il y aurait une réunion qui serait normalement tenue non pas demain mais jeudi, et on aurait déjà plus d’informations. Maintenant nous jouons vendredi à Westerlo et même si des décisions sont prises lors de cette réunion, ça risque de faire tard pour pouvoir se retourner. On va donc préparer ce match comme si on devait le jouer ".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK