Leko: "Je vais montrer jour après jour que je ne mérite pas cela"

Leko: "Je vais montrer jour après jour que je ne mérite pas cela"
Leko: "Je vais montrer jour après jour que je ne mérite pas cela" - © KURT DESPLENTER - BELGA

Ivan Leko était de retour au FC Bruges ce vendredi après avoir passé deux journées chahutées. Il a en effet été entendu dans le cadre de la vaste affaire de fraude qui secoue le football belge depuis mercredi. Inculpé mais libéré sans condition, il a obtenu le soutien de sa direction et reste donc à la barre de l'équipe première du champion de Belgique. Il était donc bien présent pour donner l'entraînement ce vendredi: "Bien sûr que je suis là. Je n'ai jamais douté de cela" explique-t-il dans des propos repris par Sporza. "Je trouve étrange que vous ne m'attendiez pas ici. Je travaille dur. Je suis dévoué à ma famille et à mon club."

Le technicien s'est arrêté un court moment et a expliqué ce qu'il a ressenti en étant interpellé: "J'étais en état de choc. Quelqu'un est venu me sortir du lit à 6 h du matin. Et puis ces accusations ont été lancées. C'est difficile pour ma famille et mes amis. Je veux vivre une vie normale. Je n'avais qu'une seule chose en tête : je voulais quitter ce bâtiment la tête haute et avec mon nom lavé.

"Ai-je subi des dommages à mon image? Je n'en ai aucune idée, je n'ai rien suivi de ce qu'il s'est passé durant les deux derniers jours" termine l’entraîneur brugeois. "Mais probablement que l'atteinte sera grande mais je vais me battre. Ce ne sera pas la première fois que je repartirai de zéro. Avec le soutien de ma famille, de mes amis, du club et des supporters, je vais réussir. Cela me donne une motivation supplémentaire pour être plus fort. Je vais montrer jour après jour que je ne mérite pas cela."
 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK