Le Beerschot Wilrijk se définit comme partie civile dans le Footgate

Le Beerschot Wilrijk se définit comme partie civile dans le Footgate
Le Beerschot Wilrijk se définit comme partie civile dans le Footgate - © YORICK JANSENS - BELGA

Le Beerschot Wilrijk s'est constitué auprès du tribunal de Tongres en tant que partie civile à la grande enquête concernant le blanchiment d'argent et les matches arrangés au sein du football belge. C'est ce qu'ont fait savoir les Rats mardi soir.

En tant que partie civile, le Beerschot peut dès lors suivre de près l'affaire et juger de l'éventualité des dommages et des conséquences pour les clubs de D1A et de D1B. Auparavant, la Fédération belge de football (URBSFA) et la Pro League s'étaient déjà constitués parties civiles.

"Le Beerschot respectera évidemment le secret entourant l'enquête, mais communiquera en temps voulu", a fait savoir le club anversois sur son site internet.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK