La Belgian Federation of Football Agents, née pour baliser la profession

Quelques semaines après l’éclatement du scandale du footgate (qui a touché notamment les agents de footballeurs), ça bouge de ce côté. Il y a d’une part une sortie du Ministre flamand des Sports, Philippe Muyters, qui a le projet de durcir le règlement entourant cette profession comme l’interdiction des agents pour les joueurs de moins de 15 ans, ou l’obligation du dépôt d’une garantie de 25.000 euros et non plus de 500 comme actuellement.

D'autre part, la Belgian Federation of Football Agents, la BFFA, va voir le jour et regroupera la majorité des principaux agents de Belgique, soit, dans un premier temps, entre 15 à 22 agents.

La priorité de la BFFA est de se regrouper avec l'objectif de devenir l'interlocuteur de la Pro League, crédible aux yeux de tous. Le but, à terme, est d’intégrer un vrai cadre législatif et de créer un ordre.

Parmi les agents fondateurs, figurent Jesse De Preter (président), Nenad Petrovic (CEO), Gunter Thiebaut (secrétaire), Didier Frenay, Christophe Henrotay, Kismet Eris, Patrick De Coster, Alain De Nil, Jorge Vidal...

"Pour nous, agents, il est de notre responsabilité de nous réunir et de créer une association crédible, a souligné au micro de la RTBF Jesse De Preter, futur président de la BFFA et par ailleurs agent de Roberto Martinez. Ce n'était pas évident, pour nous agents, de nous réunir, parce que cela ne fait pas partie de la culture en Belgique. La norme, c'est plutôt l'inverse ! Nous sommes prêts, prêts à collaborer avec l'URBSFA et les autorités, nous avons une vision très constructive d'une réglementation plus stricte dans tous les secteurs du football. On ne peut pas régler la situation actuelle avec quelques petites mesures."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK