L'Union belge accède au dossier Footgate et va pouvoir sanctionner

Image d'illustration
Image d'illustration - © JASPER JACOBS - BELGA

Le scandale présumé des matches truqués dans notre championnat avance. En effet, le parquet fédéral a transmis des documents à l'Union belge qui va pouvoir juger et le cas échéant sanctionner.

Partie civile dans le dossier du Footgate, la Fédération belge de football avait demandé au parquet fédéral de pouvoir recevoir avant la fin de la phase classique du championnat, soit le week-end prochain, les éléments du dossier répressif relatifs au match fixing, à savoir un match éventuellement truqué entre le FC Malines et Waasland-Beveren en fin de saison dernière.

On rappellera que, parallèlement à cela, l’Union belge avait diligenté elle-même en interne une enquête disciplinaire à propos de ce match mais aussi de celui opposant Eupen à Mouscron. On imagine que, fort désormais de ces deux éléments du puzzle, les 35 pages transmises au Parquet de l’Union belge, cette dernière va pouvoir prendre les sanctions adéquates et éventuellement une rétrogradation si les faits délictueux sont avérés, après quoi on imagine que Malines, le présumé corrupteur, et Waasland-Beveren, le présumé corrompu, auront la latitude de se pourvoir en appel, soit au civil, soit devant la Cour belge d’arbitrage pour le sport.

Cette partie du dossier va pouvoir avancer plus vite que prévu comme l’avait souhaité l’Union belge dans la perspective évidemment de la saison prochaine.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK