Footgate : La Pro League se porte partie civile et lance un comité d'experts pour réglementer le système des agents

A l'issue de son Conseil d'administration ce mercredi après-midi, la Pro League a annoncé avoir pris plusieurs décisions suite à la vaste affaire de fraude et de blanchiment d'argent qui secoue le monde du football belge depuis maintenant une semaine. Par la voix de son président Marc Coucke, elle a décidé de se porter partie civile dans ce dossier et a manifesté sa volonté de lutter efficacement et de réglementer le système trop opaque des agents et des intermédiaires qui agissent dans le monde du ballon rond.

"Sur base des données que nous avons, il est possible qu'il y ait des dommages pour le football belge et les clubs. La Pro League a décidé de se porter partie civile", a d'abord déclaré Marc Coucke avant de détailler le projet concret de réglementation du système des agents.

"La Pro League veut prendre des mesures concrètes et prendre ses responsabilités, appuie Pierre François au micro de la RTBF. A l’unanimité, le Conseil d’administration a décidé de se placer d’abord dans un schéma consensuel où les 24 clubs signeront une charte commune d’engagements précis. Nous devons tendre à inclure les règles que nous allons définir dans le système des licences parce que cela permet des mesures de vérification, de contrôle et des sanctions efficaces et effectives. Tout cela se fera in-fine avec d’avantage de force avec l’appui des politiques et la possibilité d’une intervention législative."

Pour mettre tout en oeuvre le plus rapidement possible, la Pro League a mis en place un comité d'experts chargé de cet épineux problème. Trois personnes composeront ce comité. Il s'agit de Pierre François, CEO de la Pro League, du Ministre d'État Melchior Wathelet et d'un néerlandophone dont le nom n'est pas encore connu qui permettra de respecter la parité linguistique.

Ces experts auront la lourde tâche de travailler sur la réglementation du système des agents et des intermédiaires et d'établir déjà plusieurs propositions concrètes fin novembre afin d'éviter tout écart lors du marché des transferts hivernal.

"Ce groupe d’experts sera présidé par le Ministre d'Etat Melchior Wathelet qui a fait une bonne partie de sa carrière à la Cour de justice des Communautés européennes. Son input dans ce processus sera déterminant. Ensemble, nous l’aiderons a proposé des mesures significatives, concrètes et de nature à améliorer le football professionnel belge même si cela ira nécessairement de paire avec la perte de l’un ou l’autre contrat. Au final, ce sera un momentum dont nous nous serons saisis pour mieux travailler, poursuit Pierre François. Il y a une demande réelle, non seulement du monde du football mais également du public, pour avoir rapidement des solutions et faire en sorte que ce que la dérégulation au niveau des agents a provoqué comme abus donne place à quelque chose de concret, d’efficace, de raisonnable où tout le monde peut s’y retrouver."

Enfin, la Pro League a également annoncé le maintien des journées de championnat de division 1 et 2 prévues ce week-end en demandant un respect total envers le corps arbitral qui a vu son image se fragiliser avec l'implication de Sébastien Delferière et de Bart Vertenten dans cette vaste affaire de fraude.

"Le meilleur psychologue pour les arbitres, c’est le public. Ce public doit montrer son attachement au football et sans arbitre, il n’y a pas de football" conclut Pierre François.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK