Footgate : Bart Vertenten libéré sous conditions

Bart Vertenten
Bart Vertenten - © KRISTOF VAN ACCOM - BELGA

L'arbitre Bart Vertenten est libéré sous conditions, a décidé vendredi la chambre des mises en accusation d'Anvers. "C'est conforme à la demande du parquet fédéral", a indiqué son porte-parole Eric Van der Sijpt.

"L'arbitre soutenait que le mandat d'arrêt émis contre lui le 11 octobre dernier était irrégulier et donc nul, étant donné que le juge d'instruction, qui l'avait émis, a été récusé le 12 novembre par arrêt de la Cour d'appel", rappelle le parquet fédéral dans un communiqué.

"La chambre des mises en accusation estime que, sur base des éléments avancés par l'inculpé, il n'est pas possible ou plausible de déduire que le juge d'instruction n'ait pas réuni les garanties nécessaires d'indépendance et d'impartialité pour agir en tant que juge au moment où il a délivré le mandat d'arrêt. Elle confirme la régularité de ce mandat d'arrêt", ajoute le parquet fédéral.

La chambre des mises en accusation considère en effet qu’à l’époque, la possible "apparence objective de partialité" du juge d'instruction Joris Raskin auprès de l’opinion publique, élément sur lequel est fondé la récusation, n’existait pas puisque l’opinion publique n’avait pas connaissance du dossier au moment où le juge a arrêté Bart Vertenten. Ce raisonnement pourrait valoir pour tous les actes posés par le juge Raskin au début de l’enquête, faisant ainsi s’éloigner la perspective de voir une série d’actes d’enquêtes (écoutes téléphoniques, auditions, …) déclarer nuls.

Les conditions de sa libération n'ont pas été rendues publiques par le parquet fédéral.

Le jeune arbitre de 30 ans est inculpé de participation à une organisation criminelle et corruption privée. Il officiait notamment lors du match considéré comme suspect entre l'Antwerp et Eupen (2-0). Il a notamment généreusement sifflé un penalty en faveur des Anversois. Il aurait été approché par l'agent de joueurs Dejan Veljkovic pour influencer les résultats de matchs en faveur du FC Malines. Dans ce cas précis, une défaite d'Eupen permettait au "Kavé" de quitter la dernière place du classement. L'arbitre a été suspendu par l'Union belge de football.

A la suite de la libération de Bart Vertenten, il reste quatre inculpés en détention dans ce dossier : les agents de joueurs Mogi Bayat et Dejan Veljkovic, l'ancien avocat Laurent Denis et Thierry Steemans, directeur financier de FC Malines.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK