Ciblés par une plainte du Standard, Renard et Jankovic se défendent

Ciblés par une plainte du Standard, Renard et Jankovic se défendent
Ciblés par une plainte du Standard, Renard et Jankovic se défendent - © YORICK JANSENS - BELGA

Ce lundi nous révélions que le Standard a porté plainte contre et s'est constitué de partie civile pour infractions d’escroquerie, d’abus de confiance, de faux et d’usages de faux. Cette plainte a été déposée contre 6 personnes dont Olivier Renard et Dejan Veljkovic mais aussi l’ancien coach Aleksandar Jankovic

Contactés par nos soins avant et après la publication de l'article, l'ancien directeur sportif et l'ex-coach s'étaient refusés à tout commentaire. Ils ont finalement accepté de s'exprimer. Les deux hommes nient avoir agi de manière illégale. 


"Aucune des accusations portées arbitrairement contre moi n’est correcte", a confié Olivier Renard à Bleu-blanc-noir, déclarations relayées par Radio Canada. "Je n’ai jamais perçu la moindre (rétro) commission sur quelque transfert que ce soit. L’entièreté des rémunérations obtenues durant ma carrière provient de versements réalisés par les clubs qui ont fait appel à mes services et constitue la stricte conséquence de mon travail".

La ligne de défense d'Aleksandar Jankovic, qui dit ne pas être au courant de cette plainte, est assez similaire. "
Durant mon passage au club, tout a été fait en toute transparence, comme notre séparation en avril 2017", affirme le Serbe dans la DH. "J’ai d’ailleurs été payé rapidement après la séparation. Les gens qui me connaissent savent bien que je n’ai jamais rien touché de plus que ce qui figurait dans mon contrat. Je n’ai jamais touché quoi que ce soit." Et l'ancien coach liégeois de préciser qu'il n'est pas concerné par les transferts cités, deux d'entre-eux ayant été réalisés alors qu'il n'était pas encore (Kosanovic) ou plus (Cimirot) sur le banc de Sclessin. "Concernant le contrat passé avec la société de scouting, Colt Sport, je n’en ai jamais entendu parler". 

Les deux hommes étudient la possibilité de porter plainte à leur tour.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK