16 personnes entendues dans le dossier du Footgate, Peter Maes a dormi en prison

Seize personnes ont été entendues dans le dossier du Footgate, selon Sporza. Ces interrogatoires font suite aux déclarations de l'agent Dejan Veljokic, le premier repenti en Belgique. Toutes les personnes interrogées ont des liens avec Peter Maes, Dejan Veljkovic ou avec les anciens clubs de Maes, Genk et Lokeren. Ils seraient impliqués dans un circuit d'argent noir. 

Peter Maes et sa compagne ont été interrogés. L’entraîneur a passé la nuit de mardi à mercredi en cellule avant d'être libéré, il avait déjà été inculpé et libéré sous conditions en octobre dernier.

Le patron du KSC Lokeren, Roger Lambrecht, et l'ex-CEO du KRC Genk, Patrick Janssens, font eux aussi partie des personnes auditionnées. L'ancien entraîneur des gardiens du KRC Genk et de Lokeren Erwin Lemmens, actuellement membre du staff des Diables Rouges, ainsi que l'ex-président du KRC Genk Herbert Houben ont également été entendus en tant que suspects, a-t-on appris.

Le parquet fédéral a publié un communiqué sur le sujet: "Dans le cadre de l'instruction du parquet fédéral concernant une organisation criminelle dans le milieu du football concernant des faux en écriture, blanchiment d'argent et corruption privée, plusieurs perquisitions et auditions ont été ordonnées (...)." Le parquet confirme également qu'il s'agit d'une opération faisant suite aux déclarations de l'agents de joueur Dejan Veljkovic.

Le parquet poursuit:"Toutes les personnes entendues gravitent autour des clubs de football du Sporting Lokeren et de Genk ou appartiennent à l'entourage de Dejan Veljkovic.

"Cette série d’actions est à situer dans le volet financier de l’enquête. Il s’agit d’établir le circuit suivi par des sommes d’argent relativement importantes potentiellement liées à des commissions occultes qu’aurait reçues P. M. (qui serait donc Peter Maes)
Il importe de préciser qu’il ne s’agit donc pas ici d’une recherche portant sur le volet " matchs truqués " de l’enquête.
"

Outre les auditions, trois perquisitions ont eu lieu à Lommel et Duffel.

Le communiqué conclut: "Dans l’intérêt de l’enquête, aucun autre commentaire ne sera fait sur ce dossier."

En décembre dernier, le repenti Dejan Veljkovic, figure clé dans l'enquête sur des fraudes et matches truqués dans le milieu du football belge a divulgué ses contacts et toute sa comptabilité, même opaque. Le résultat de ces interrogatoires avaient été annoncés comme pouvant être très embêtants pour plusieurs autres agents ainsi que des joueurs et entraîneurs. Les avocats de Veljkovic, Kris Luyckx et Bart Verbelen étaient parvenu à négocier avec la justice une peine de cinq ans de prison avec sursis et une amende de 80.000 euros avec sursis elle aussi. 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK