Martinez : "Ne pas mesurer le niveau de la Pro League sur bases des éliminations en Europa League"

Interrogé par l’équipe de "Complètement foot", Roberto Martinez a évoqué les éliminations de Bruges et de l’Antwerp en 1/16e de finale de l’Europa League. Malgré la déception, le sélectionneur est positif concernant l’avenir de notre championnat.


►►► À lire aussi : La Belgique pourrait bientôt perdre sa place directe en Champion’s League


D’emblée, le sélectionneur met en perspective les résultats d’hier soir et ne veut pas en faire une généralité : "Je dirais que c’est très compliqué de mesurer le niveau du championnat belge en se basant sur certains matchs spécifiques. Je crois vraiment que Bruges a été éliminé à cause de toutes ses absences dues au Covid. C’est comme ça qu’est le football moderne désormais. D’un jour à l’autre, tu perds ton élan parce que tu as deux ou trois joueurs qui manquent, ton coach n’est pas là non plus. Ce sont des situations très spécifiques. Je trouve que Bruges était meilleur que le Dynamo Kiev mais la réalité était que le moment était très particulier."

Concernant l’Antwerp, si l’élimination n’est pas liée au Covid, le sélectionneur national considère que les défaites face aux Rangers serviront à l’avenir : "Le club grandit petit à petit. Ce ne serait vraiment pas juste de mesurer où ils en sont juste à cause des deux rencontres contre les Rangers. C’étaient des matchs bizarres. Ce n’est pas le genre de performance que l’on voit habituellement avec l’Antwerp. Cela signifie sûrement que cela fait partie de l’apprentissage du club qui doit s’habituer à jouer en Europe."

Nous n’avons pas obtenu les résultats que nous espérions mais je ne pense pas que cela soit lié au championnat en général. On peut tirer de nombreuses leçons pour comprendre pourquoi cela s’est passé.

Même si la domination de Bruges en championnat est claire, l’Espagnol se veut optimiste sur le futur de la compétition : " J’ai l’impression que le niveau de Bruges en championnat est régulier et très élevé. Quand les jeunes d’Anderlecht réussiront à être réguliers, le championnat en profitera. Quand tu vois Charleroi qui s’est battu pour rejoindre les groupes de l’Europa League, Genk gagner le championnat, la Gantoise, le championnat a besoin que toutes ces équipes soient compétitives et se battent pour le titre. Pour l’instant, la différence entre Bruges et les autres équipes est très claire. Malgré cela, j’ai le sentiment que, à l’avenir, nous verrons plus d’équipes qui joueront le titre."

Retrouvez toute l’interview de Roberto Martinez ce dimanche 28 février sur Vivacité dans "Complètement foot", dès 18H.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK