Martinez à propos de la BeNeLeague : "Nous ne pouvons pas nous contenter de favoriser quelques grandes équipes"

Invité exceptionnel de l’équipe de "Complètement Foot", Roberto Martinez s’est exprimé sur l’avenir du championnat de Belgique et sur la possible création d’une BeNeLeague.

Selon notre sélectionneur national, la Belgique doit prendre la balle au bond pour être acteur dans la création du projet. "Actuellement, il y a beaucoup de clubs qui veulent faire les choses de manière différente. Nous allons notamment assister à de grands changements au sein de la Ligue des champions ainsi que dans certaines compétitions. Je ne pense pas que nous devrions attendre, il faut être réactif."

Mais Roberto Martinez ajoute qu’il ne faut pas se jeter aveuglément dans ce projet, il faut tout d’abord mesurer les pour et les contre. "Nous devons examiner tout ce qui pourrait aider la Pro League. La BeNeLeague aurait de réels avantages, mais elle pourrait aussi avoir quelques inconvénients. Maintenant, il s’agit donc d’évaluer les différentes possibilités et essayer de voir comment cela sera mis en place. Je pense qu’avoir les meilleures équipes de Belgique et les meilleures équipes des Pays-Bas ne peut être que positif."


►►► À lire aussi : Martinez : "Ne pas mesurer le niveau de la Pro League sur bases des éliminations en Europa League"


Un point positif selon l’entraîneur ibérique, la BeNeLeague éviterait l’exil des jeunes joueurs. "Les jeunes ne ressentiraient pas le besoin de partir à l’étranger trop tôt. Je pense que nous pourrions leur donner un peu plus de temps. On pourrait également mieux préparer les joueurs mentalement, physiquement, techniquement et tactiquement."

Si nous pouvions trouver une solution adéquate à tous les niveaux, la Beneleague est un projet que nous devons explorer.

Si ce projet peut donc paraître alléchant pour les équipes du top, Roberto Martinez se pose des questions sur l’avenir du championnat belge. "L’inconvénient est de savoir comment organiser la deuxième division belge ? Comment organiser le développement des jeunes ? Organiser à tout prix la BeNeLeague ne serait pas positif pour la Belgique actuellement. Il faut d’abord trouver des solutions aux points négatifs".

Enfin, selon notre sélectionneur, il faut encore éclaircir certaines zones d’ombre. "Est-ce que la Belgique va garder une place en Ligue des champions ou est-ce que ce serait la BeNeLeague qui prendrait les deux places en Ligue des Champions ? Il y a des situations qui ne sont pas encore très claires pour moi. Mais il est vrai que plus les équipes que nous pouvons réunir dans une compétition sont bonnes, plus leur niveau ainsi que celui des joueurs sera élevé. Ainsi, si nous pouvions trouver une solution adéquate à tous les niveaux, la BeNeLeague est un projet que nous devons explorer. Mais nous devons être conscients que nous ne pouvons pas prendre cette décision en nous contentant de favoriser quelques grandes équipes. Il faut favoriser le bien du football belge."

Retrouvez toute l’interview de Roberto Martinez ce dimanche 28 février sur Vivacité dans "Complètement foot", dès 18H.

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK