Quatre fous parmi les fous

Ils s’appellent Sandrine, Didier, Michel et Anthony. Ils sont créatif dans la pub, dessinateur industriel, informaticien ou agriculteur.

Ils ont tous les quatre la quarantaine. Des coureurs aguerris, habitués des ultra trails, ces courses longue distance en pleine nature. Ils font partie des 16 belges qui se sont récemment lancés à l’assaut de la " Diagonale des fous ", une course qui traverse l’île de la Réunion de part en part. Un objectif de vie pour tout coureur de longue distance qui se respecte.

Ils sont là par défi personnel ou pour célébrer 20 ans d’amour.

Une aventure humaine et sportive de 165 kilomètres et 9500 mètres de dénivelé positif au cœur de l’été austral. Un face à face avec soi-même. Une confrontation d’homme à homme avec la nature et les éléments.

Un chemin de traverse depuis les plages de Saint-Pierre au sud de l’île à celle de Saint-Denis dans le nord en passant par les cirques de Cilaos et de Mafate. Des paysages à couper le souffle au cœur d’une végétation luxuriante. Deux jours et deux nuits d’effort à l’ombre des volcans encore actifs et dans la chaleur étouffante des cirques, ces gigantesques effondrements tectoniques qui font la particularité de l’île.

Nous les avons suivis pendant près de 48 heures de course, au plus près de leur défi personnel, dans l’intimité de leur progression.

Didier, blessé au genou, n’a pas pu rallier l’arrivée. Mais Anthony, Sandrine et Michel ont rejoint le stade de la Redoute, fin d’un chemin de croix d’une quarantaine d’heures d’effort.

Ils ont atteint leur objectif, bouclé cette diagonale qui les faisait rêver. Et sont désormais et à jamais, des fous parmi les fous

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK