Van der Poel : "Je devais faire le sprint de ma vie pour battre van Aert... et je l'ai fait"

Le Ronde a tourné au bras de fer attendu : Mathieu van der Poel a remporté le Tour des Flandres, son premier Monument, devant son éternel rival Wout van Aert dimanche à Audenarde, au sud de Gand. Le duo, échappé avec le champion du monde Julian Alaphilippe, qui a lourdement chuté en percutant une moto de l'organisation, s'est disputé au sprint la victoire, décrochée par Mathieu van der Poel, 34 ans après son père Adrie.

"Je ressens un sentiment incroyable ! Mon début de saison n'a pas été très bon, sur les classiques italiennes par exemple. J'ai travaillé très dur pour cette course et pour Paris-Roubaix, qui a été annulé. Je savais que je devais tout faire pour gagner ici, ça fait ma saison donc. Je ne me sentais pas mal et on est parvenu à sortir avec les trois plus forts de la course je pense. Alaphilippe a vu la moto un peu trop tard. Il l'a touchée, c'est un peu dommage. Je n'avais pas non plus vu la moto directement. Je suis parvenu à passer à côté, mais lui pas. Je ne pense pas qu'elle était mal placée. Van Aert roulait en tête, il est allé d'une moto à l'autre. Je pense qu'Alaphilippe a vu la moto trop tard, simplement", a précisé le vainqueur du jour à notre micro.

>>>> LIRE AUSSIVan Aert, déçu mais lucide : "van der Poel était juste un peu plus fort"

Avant de poursuivre : "Par la suite, c'était juste l'un contre l'autre. Je savais que je devais faire le sprint de ma vie pour le battre... et je l'ai fait ! On était à bloc dans les difficultés, mais l'un des deux n'allait pas plus vite que l'autre. On était tous les deux confiant dans notre sprint. On imagine les différents sprints, mais on devait continuer de rouler car le groupe revenait derrière nous. On savait qu'on allait perdre du temps dans le dernier kilomètre aussi. C'est un nouveau gros épisode dans la rivalité avec Van Aert (sourire). On se bagarre depuis qu'on roule à vélo. Finir au sprint, l'un contre l'autre, ce Tour des Flandres, c'est incroyable."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK