Van Aert, déçu mais lucide : "van der Poel était juste un peu plus fort"

Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) a remporté la 104e édition du Tour des Flandres, exceptionnellement repoussée du printemps à l'automne en raison de la pandémie de coronavirus. Après 243,3 kilomètres entre Anvers et Audenarde, le champion des Pays-Bas s'est imposé au terme d'un mano à mano annoncé contre son rival Wout van Aert (Jumbo-Visma). Le champion du monde français Julian Alaphilippe (Elegant-Quick Step) a lourdement chuté alors qu'il était en tête avec les deux favoris.

"J'ai livré une bonne course aujourd'hui. Le final était vraiment dur. On est parti de loin... la différence est petite au final. Je suis un peu déçu, mais Mathieu était juste un peu plus fort. On était à deux, c'était donc difficile de le surprendre. J'ai vite compris que ça allait se terminer au sprint : j'étais confiant, mais j'ai peut-être lancé mon sprint trop dans le vent. C'était peut-être mieux de le lancer dans la roue de Mathieu. Dans le final, on ne réfléchit plus qu'au sprint", a indiqué van Aert à notre micro après la course.

"Ma saison a été très bonne. La campagne des classiques flamandes, c'est juste un bonus pour moi. C'est dommage que ce sera sans Paris-Roubaix. Avec cette deuxième place sur le Ronde, c'est vraiment beau. Je suis content de ma saison... même si je préfère gagner (sourire)", a conclu le coureur belge.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK