Valverde maître de la Flèche et de son Mur pour la 5e fois, Teuns 3e

Alejandro Valverde est chez lui à Huy ! L'Espagnol a remporté sa quatrième Flèche Wallonne consécutive, la cinquième de sa carrière. Sur les pentes de son Mur, le coureur de Movistar n'a pas de rival. Il a devancé Dan Martin (Quick Step) et notre jeune compatriote  Dylan Teuns (BMC).

Depuis 2014 le scénario est immuable. Et les retouches successives du parcours n’y changent rien. Le Mur et ses terribles pourcentages figent la course et transforment la Flèche en une longue course d’attente. Bob Jungels (Quick Step), admirable attaquant, a bien essayé d'entretenir le suspense. Le champion du Luxembourg, parti à moins de trente kilomètres de l'arrivée, a rejoint puis a lâché Alessandro De Marchi (BMC) en prenant tous les risques en descente. Il a tout donné pour rentrer dans Huy avec une petit marge (23 secondes) et le droit de rêver.

Mais tout s'est à nouveau joué dans la dernière ascension. Et a ce petit jeu-là, Alejandro Valverde est de loin le meilleur. Tel un adolescent, malgré ses 36 ans, l’Espagnol s’amuse tel un adolescent à faire le Mur en avril. Et voilà quatre ans que cela dure.

El Imbatido a une fois de plus fait parler son explosivité et son sens du placement sur les hauteurs de Huy pour inscrire son nom pour la cinquième fois au palmarès de l’épreuve (2006, 2014, 2015, 2016, 2017). Il a placé son accélération décisive à 150m de la ligne, quand la pente se radoucit. Ses adversaires savent qu'il va démarrer à cet endroit. Cela reste imparable.

Dan Martin (Quick Step), le plus fort des "autres", est monté sur le podium pour la 3e fois en quatre ans devant un étonnant Dylan Teuns. Le jeune belge de la BMC s'est payé le luxe de régler Sergio Henao (Sky) sur la ligne.

Les temps forts de la course :

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir