Tour des Flandres : le livre "Rondewinnaars", pour les beaux yeux de Cancellara et Terpstra

C'est le genre de bouquin que vous aimerez feuilleter au coin du feu pendant vos froides soirées automnales ou hivernales. ‘Rondewinnaars’ est sorti ce jeudi en librairie. Une collection de portraits authentiques en noir et blanc des 43 anciens vainqueurs du Tour des Flandres encore en vie : Eddy Merckx, Walter Godefroot, Tom Boonen, Peter Sagan, Philippe Gibert et même... Greg Van Avermaet, lauréat de l’inédit Ronde virtuel au printemps dernier ! Des portraits également dévoilés en "grand format" dans une exposition qui vient d'ouvrir ses portes.

Samuël Grulois a contacté la photographe auteure de ce joli livre, Anneke Kestelijn. Elle habite Renaix, au bord du Hainaut occidental, au pied du Kruisberg qui aurait dû valoir à Claudy Criquielion un deuxième sacre mondial en 1988 et qui sera monté dimanche par les coureurs du 104ème Tour des Flandres. Non, elle n’est pas passionnée de cyclisme. Mais oui, comme tous les Flamands, elle avoue être intriguée par ce Ronde van Vlaanderen qu’elle considère naturellement comme " la plus grande course du monde ".

Anneke, comment ont réagi les champions que vous avez contactés ?

" Tous les vainqueurs du Ronde que j’ai sollicités étaient vraiment très contents de pouvoir participer à cette série de portraits. Ce qui est particulier, c’est qu’ils ont tous posé en tenue de ville. Je voulais d’abord montrer l’homme derrière le champion ! "

Avez-eu l’occasion d’un peu discuter avec ces 43 coureurs ?

" Oui ! Avec certains d’entre eux, je suis même restée deux ou trois heures. Boire un café, parler, faire les photos et puis après… boire un autre café. Nous étions un peu de la même famille ! Il est important d’apprendre à connaître le modèle dont je vais tirer le portrait. Pour faire un bon portrait, je dois avoir une bonne connexion avec la personne. Il est donc nécessaire de discuter avec elle et de la mettre à l’aise. C’est capital. Je dois ressentir un… clic. Il n’y a pas seulement le clic de l’appareil photos mais aussi le clic entre la personne et moi. "

Plusieurs personnes m’ont dit que j’étais la seule femme sur Terre à avoir eu la chance de rencontrer tous les vainqueurs encore vivants du Tour des Flandres ! D’ailleurs, la femme de Gianluca Bortolami m’a dit que j’avais beaucoup de chance de rencontrer son homme…

Sagan, Merckx, Gilbert sont des vedettes. Avez-vous, pour chaque portrait, ressenti ce fameux clic ? Y avait-il à chaque fois le bon feeling ?

" Aucun problème ! Ils étaient tous contents de participer au projet et de se retrouver dans un livre commun avec cette série de portraits. En fait, ils sont tous très fiers de faire partie de la liste des vainqueurs du Tour des Flandres. Le Ronde est pour moi la plus belle course du monde. "

Il y a de nombreux amateurs de cyclisme qui auraient sans doute aimé être à votre place !

" Ça, c’est certain ! Plusieurs personnes, dont des journalistes, m’ont déjà dit que j’étais la seule femme sur Terre à avoir eu la chance de rencontrer tous les vainqueurs encore vivants du Tour des Flandres ! D’ailleurs, la femme de Gianluca Bortolami (NDLR : L’Italien vainqueur du Ronde en 2001) m’a dit que j’avais beaucoup de chance de rencontrer son homme… mais je lui ai répondu en rigolant qu’elle avait la chance d’être mariée avec lui ! "

Cancellara et Terpstra ont un regard qui me touche vraiment. Mais tous les vainqueurs photographiés affichent un grand sourire sur les portraits. On voit qu’ils sont très contents d’avoir réussi quelque chose dans leur vie et de pouvoir montrer une fois de plus leur fierté d’avoir gagné le Ronde !

Parmi les nombreux coureurs qui n’ont… pas gagné le Tour des Flandres, lequel auriez-vous aimé prendre en photo ?

" Il y en un paquet mais je mettrais en première ligne l’Espagnol Alejandro Valverde dont j’aimerais faire le portrait, oui. "

Et si vous deviez sortir un seul portrait de votre livre ?

" Celui de Fabian Cancellara. Avec celui de Niki Terpstra aussi. Ils ont un regard qui me touche vraiment. Et le regard, pour moi, c’est très important chez les modèles. Un peu comme pour les mannequins. Mais au-delà de Cancellara et Terpstra, tous les vainqueurs photographiés affichent un grand sourire sur les portraits. On voit qu’ils sont très contents d’avoir réussi quelque chose dans leur vie et de pouvoir montrer une fois de plus leur fierté d’avoir gagné le Ronde ! "

'Rondewinnaars', c’est aussi une exposition de portraits "grand format", au centre culturel De Ververij, Wolvestraat, 37, à Renaix. Renseignements au 055/23 28 01 ou via le site web www.ronse.be/nl/nieuws/expo-rondewinnaars.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK