Tour des Flandres : Julian Alaphilippe percute une moto, se fracture la main droite et sera opéré lundi

Les chutes ont été très nombreuses durant l’édition 2020 du Tour des Flandres. Après par exemple Wout van Aert, Gregor Mühlberger ou Sep Vanmarcke, c’est Julian Alaphilippe qui a malheureusement fini au tapis, à 34 kilomètres de l'arrivée.

Le champion du monde a chuté dans le Tour des Flandres en percutant une moto de la course alors qu'il était isolé à l'avant avec les deux immenses favoris Wout van Aert et Mathieu van der Poel. Le puncheur français est passé par-dessus son vélo, retombant lourdement sur le dos, après avoir heurté une moto de l'organisation à 35 kilomètres de l'arrivée à Audenarde.

>>> LIRE AUSSI : "Je me sens coupable mais je ne pouvais rien faire d'autre": le motard percuté par Alaphilippe s'explique

Alors qu'il disputait pour la première fois le Tour des Flandres, sa dernière course de la saison, le porteur du maillot arc-en-ciel est resté longuement à terre, soigné par une équipe médicale, et paraissait souffrir du bras droit. Après une visite à l’hôpital de Renaix, on lui a diagnostiqué diverses fractures au niveau de la main droite (métacarpiens 2 et 4). Il sera opéré lundi matin à Herentals, a souligné son équipe, Elegant - Quick-Step.

Il était passé à l'offensive 4 kilomètres plus tôt, suivi par le champion des Pays-Bas Mathieu van der Poel et ensuite rejoint par le Belge Wout van Aert, vainqueur de Milan-Sanremo. La moto, dont le trio suivait le sillage, a décéléré dans une ligne droite. Van der Poel l'a évitée au dernier moment mais Alaphilippe ne l'a pas vue et n'a pu éviter la collision.

>>> À lire aussi : Tour des Flandres, le débriefing : "La moto gêne… mais Alaphilippe relève la tête au mauvais moment"

>>> LIRE AUSSI : Remco Evenepoel s'emporte après la chute de Julian Alaphilippe au Tour des Flandres

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK