Nieuwsblad - Loïc Vliegen : "Ça devient triste sans public..."

On y est enfin. Après quelques longues semaines d'abstinence, le cyclisme reprend ses droits ce weekend avec le traditionnel et très attendu Nieuwsblad pour ouvrir le bal. A l'aube de cette première course, les coureurs sont passés devant le micro de Jérôme Helguers, pour évoquer leurs ambitions personnelles mais aussi cette absence de public qui frustre.

"Ça devient triste. Les spectateurs nous manquent, ça fait partie de la course. Que ça soit aux présentations des équipes ou pendant la course, on a hâte de pouvoir retrouver cette ambiance qu'on a toujours connue. Mais il va falloir encore faire avec pendant un petit moment" avance Loïc Vliegen de la formation Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux.


►►► À lire aussi : Nieuwsblad : Philippe Gilbert est "toujours là, très motivé et prêt à faire un bon résultat"


Autre conséquence directe de la pandémie, l'absence (quasi totale) de courses en début de saison qui plonge donc la majorité du peloton dans le flou : "Mes courses de début de saison ont été annulées, c'était censé être ma préparation. Je n'ai eu que la course d'Alméria où j'ai pu me tester dans les côtes, je ne me sentais pas mal. On a combiné cette course avec des stages d'une semaine avant et après. Il faut trouver des alternatives, il faut s'adapter" renchérit Vliegen.

Qu'en est-il donc de la forme du Belge, particulièrement affuté en fin de saison dernière ? "La forme est assez similaire à l'année passée. C'est assez positif. Mais ça reste une course d'un jour, il faut être dans un bon jour pour pouvoir rouler avec les meilleurs. Wait and see" tempère-t-il.

A la lecture du peloton, on constate l'absence des deux jeunes tauliers Wout Van Aert et Mathieu Van der Poel. De quoi soulager la meute des prétendants à la victoire ? "Il y a d'autres grands noms au départ. C'est une course extrêmement dur et un parcours difficile. Les meilleurs mondiaux sont toujours là pour un weekend d'ouverture comme aujourd'hui" conclut Vliegen.

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK