Cyril Saugrain après le Tour des Flandres : "Peut-être que les trois favoris étaient en forme trop tôt dans la saison"

La victoire de Kasper Asgreen devant Mathieu van der Poel a surpris pas mal de monde ce dimanche. Non pas pour les capacités indiscutables du Danois mais pour la manière, en battant au sprint un des coureurs le plus véloces du peloton. Mathieu van der Poel l’a reconnu après la course : si Asgreen s’est imposé, c’est tout simplement parce qu’il était le plus fort.

Notre consultant Cyril Saugrain était du même avis après la course. "Asgreen a toujours attaqué là où ça faisait mal. C’est lui qui a attaqué pour provoquer la cassure où van Aert, van der Poel et lui se retrouvent en tête. C’était l’homme le plus fort ce dimanche. Il n’a jamais été distancé. Il n’a pas répondu du tac au tac à van der Poel dans les Vieux Quaremont mais il est venu reboucher ces mètres au sommet. C’était l’homme le plus résistant, l’homme le plus fort de ce Tour des Flandres !"

Mathieu van der Poel en a-t-il pour autant trop fait ? Pour notre consultant, le Néerlandais n’avait pas le choix. "Je ne pense pas qu’il ait commis une erreur. Peut-être qu’il a durci un peu trop la course mais il était obligé de le faire pour disloquer ce bloc Deceuninck Quick-Step. Il a été battu sur la résistance et je pense qu’Asgreen était plus fort aujourd’hui."

Après la victoire de Stuyven à Milan-Sanremo et désormais celle d’Asgreen au 'Ronde', on peut voir que le trio van Aert – van der Poel – Alaphilippe est passé à côté des deux premiers Monuments de la saison. "En a-t-on trop fait autour d’eux ?", s’interroge Rodrigo Beenkens.

"On n’en n’a pas fait trop fait car ce sont réellement trois fantastiques coureurs", estime Cyril Saugrain. "Ils sont peut-être arrivés avec une bonne forme très tôt et les autres ont émergé progressivement. On le voit avec Asgreen qui est au rendez-vous depuis 2-3 semaines."

 

►►► À lire aussi : Wout Van Aert, 6e du Tour des Flandres : "Je n’avais pas les jambes aujourd’hui"

►►► À lire aussi : Alaphilippe, coéquipier fier : "Je ne suis pas surpris qu’Asgreen soit parvenu à battre van der Poel"

►►► À lire aussi : Asgreen aux anges : "Tellement heureux de terminer cette campagne de classiques de cette façon"

1 images
Wout van Aert, Julian Alaphilippe et Mathieu van der Poel © RTBF
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK