Alaphilippe: "Facile dans le Mur? C'était juste une impression"

Julian Alaphilippe a dompté le Mur de Huy pour la deuxième année consécutive ce mercredi lors de la 83e édition de la Flèche Wallonne. Une ascension qui lui convient parfaitement donc puisqu'en quatre participation le Français s'est imposé deux fois et a terminé deux fois deuxième derrière Alejandro Valverde.

"Cette course ça fait un petit moment qu'elle me tient à cœur", a réagi le coureur de Deceuninck - Quick Step après la course. "J'ai toujours terminé sur le podium et l'année dernière c'était une grande satisfaction de décrocher ma première grande victoire ici.J'ai déjà beaucoup gagné depuis le début de saison (NDLR: 9 victoires avec la Flèche)  mais j'avais encore à cœur de bien figurer et mon équipe a encore une fois fait un très grand travail. Je suis fier de mes équipiers et du staff."

Alaphilippe est parvenu à se détacher du groupe dans les dernières centaines de mètres de l'attention, laissant ainsi une impression de facilité, mais a dû se défendre dans les derniers mètres du retour de Jakob Fuglsang, un adversaire qui lui colle à la roue depuis le début de saison. 

"Étais-je facile? C'est juste une impression. C'est un circuit très usant et ça a été très nerveux à cause du vent. Je n'ai pas perdu trop d'énergie malgré le changement de vélo. Fuglsang est un très grand coureur. C'est quelqu'un que je respecte beaucoup. Dommage pour l'Amstel, on aurait pu faire 1 et 2. Il était vraiment difficile à battre aujourd'hui."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK