Alaphilippe, coéquipier fier : "Je ne suis pas surpris qu'Asgreen soit parvenu à battre van der Poel"

Sensation sur les routes du Tour des Flandres. Au terme d’une longue et passionnante course, Kasper Asgreen a coiffé le tenant du titre Mathieu van der Poel au poteau pour s’adjuger une vraie victoire de prestige au sprint. 

Lâché après le Kruisberg et donc incapable de se mêler à la victoire, Julian Alaphilippe avait malgré tout le sourire à l'arrivée, fier d’avoir assisté, de loin, à la victoire de son coéquipier à la surprise générale.

Une surprise ? Pas au vu de la forme d'Asgreen

“C’était une belle course, une bonne journée pour nous. On a pris nos responsabilités comme on a l’habitude de le faire. Dans le final, on a très bien couru, Kasper était très fort. J’étais bien mais pas assez pour l’accompagner dans les derniers kilomètres. Ils étaient un cran au-dessus et Kasper a fait un grand numéro. Je suis très heureux pour lui, il le mérite" a-t-il expliqué au micro de Jérôme Helguers.

La victoire du Danois au sprint, devant un cador comme van der Poel est-elle une surprise ? Pas forcément, à écouter Alaphilippe. "Dans la forme qu’il est, je ne suis pas surpris. Je savais qu’il était capable de nous faire un grand numéro et ça s’est passé. Chapeau ! Sur des courses aussi dures, après tant de kilomètres, on peut être un sprinteur hyper explosif, au final c’est ce qui reste dans les jambes qui fait la différence. Kasper a fait ça bien aujourd’hui."

►►► À lire aussi : Tour des Flandres : Michael Schär exclu sévèrement par le jury pour jet de bidon non autorisé

►►► À lire aussi : Coup d’épaule et queue de poisson : Vergaerde et Fedorov mis hors course au Tour des Flandres

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK