Moto GP, les duels de légende - 1973, le drame de Monza

Avec la série "GP LEGENDS”, Jérémie Baise et Didier de Radiguès vous embarquent au coeur des rivalités qui ont marqué l’Histoire du championnat du monde Moto. De 1949 à nos jours, revivez les plus belles bagarres, les coups de sang, les déclarations chocs et les personnalités qui ont marqué la piste et les coulisses de leurs empreintes.

Ce dixième numéro de GP Legends est consacré à l'un des évènements les plus tragiques de l'histoire des sports moteurs : le drame de Monza.

La saison 1973 avait parfaitement débuté pour Jarno Saarinen. Le Finlandais s’était offert les deux premiers Grand-Prix de la saison : en France et en Autriche. Il est donc arrivé en leader à Monza pour le Grand-Prix des Nations, quatrième rendez-vous de la saison.

Du rêve au drame

Remise en contexte : à l’époque, les pilotes pouvaient rouler dans plusieurs catégories. C’était le cas de Jarno Saarinen. Ce week-end là, à Monza, le Finlandais participait à l’épreuve des 250cc avant de prendre part au grand rendez-vous du week-end : la course des 500cc. Giacomo Agostini s'en souvient. "J’attendais la course des 500. J’ai entendu le départ des 250. Après 30 secondes, plus rien. Je me suis demandais ce qui était arrivé". Un interminable silence. Avant de comprendre et de réaliser la gravité de la situation. "Après 2-3 minutes, les ambulances sont arrivées et j’ai compris que c’était un gros, très gros accident”, se rappelle Agostini.

Dans la Curva Grande, la première courbe juste après le départ, c'était un véritable carnage. A cet endroit du circuit, les pilotes arrivaient à près de 230km/h. Renzo Pasolini a perdu l’avant de sa Harley Davidson et s'est explosé dans le rail de sécurité protégé seulement par quelques ballots de pailles. "C’est l’un des accidents les plus dramatiques de l’histoire. L’origine du drame serait la présence d’huile sur la piste. C’est ce qui aurait fait perdre le contrôle à Pasolini. Saarinen lui n’a rien pu faire.", explique Didier de Radiguès.  

Tué sur le coup

L’impact était terrible, la moto de Pasolini a rebondi sur la piste et a coupé la course de Jarno Saarinen et de sa Yamaha. Saarinen a été projeté de sa moto avant d'heurter la piste en perdant son casque. Les pilotes qui le suivaient n'ont pas pu l’éviter et l'ont percuté. Les images font froid dans le dos. Une quinzaine de pilotes sont impliqués, la plupart grièvement blessés. Il y avait des débris partout. Des ballots de paille en feu. Renzo Pasolini et Jarno Saarinen, tué sur le coup, ne s’en sont pas relevés. 

A découvrir jeudi prochain : 1973, le drame de Monza.

Revoir les épisodes précédents

L'ensemble des épisodes est à retrouver sur Auvio

Episode 1 : Rossi-Marquez, les prémices d'une rivalité

Episode 2 : Rossi-Marquez, premiers coups de sang 

Episode 3 : Rossi-Marquez, "Il détruit notre sport"

Episode 4 : Rossi-Marquez, qui sera le plus grand ?

Episode 5 : Graham-Duke-Surtees, l'époque des premières stars

Episode 6 : Hailwood/Agostini, stars des années 60

Episode 7 : Hailwood/Agostini, des duels d'anthologie

Episode 8 : Agostini/Read, les meilleurs ennemis

Episode 9 : Jarno Saarinen, le Finlandais volant

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK