Les Etats-Unis passent en quarts grâce à deux penalties de Rapinoe

Les Etats-Unis poursuivent leur route dans le mondial français. Les Yanks ont éliminé l'Espagne en huitièmes de finale de la Coupe du monde féminine (1-2). Elles retrouveront la France en quarts.

Impressionnantes en phase de poules, les Américaines ont souffert face à des Espagnoles accrocheuses. Elles n'ont dû leur qualification qu'à deux penalties, inscrits par l'expérimenté capitaine Megan Rapinoe (7e et 76e). La joueuse de Seattle, qui honorait sa 156e sélection, a ainsi marqué ses 46e et 47e buts avec la Team USA.

Maigre consolation, les Espagnoles sont les premières à réussir un inscrire un but à aux ogresses américaines dans ce tournoi. Jennifer Hermoso avait joliment égalisé après une grosse mésentente dans la défense US (9e).

Le succès américain a été long à se dessiner comme la décision au sujet du deuxième penalty américain. Le VAR est intervenu et Katalin Kulcsar, l'arbitre de la rencontre, a été consulter la vidéo. Après plusieurs minutes, la sanction a été confirmée. Chose étonnante, les Américaines ont profité de l'interruption pour changer de tireuse, Alex Morgan laissant sa place à Rapinoe.

Cette victoire des Etats-Unis va offrir au public une affiche alléchante face à la France, un "blockbuster en prime-time" annonce l'AFP. Le pays hôte contre les championnes du monde, cela va faire des étincelles dans un Parc des princes où 48.000 supporters des deux camps vont faire monter la température, déjà annoncée à 30°C.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK