Les Etats-Unis battent l'Angleterre et défendront leur titre mondial

Les Etats-Unis, trois fois sacrés et tenants du titre, ont franchi l’obstacle anglais pour se hisser en finale du Mondial féminin pour la 5e fois en 8 éditions. Les "Yanks" se sont imposées 2-1 mais les Lionnes anglaises peuvent avoir des regrets. Notamment à cause de ce penalty manqué dans les dernières minutes.

Spécialistes des débuts de match canon, les Américaines ont été fidèles à leurs habitudes. Comme à chaque match dans ce tournoi, elles ont marqué dans les 12 premières minutes. Les Anglaises étaient prévenues, elles ont tout de même été surprises. Christen Press, remplaçante de Megan Rapinoe, a jailli au deuxième poteau pour reprendre de la tête un centre de Kelley O’Hara à la 10e minute.

Mais les filles de Phil Neville ne sont pas du genre à se laisser abattre et sur leur première véritable occasion, elles sont revenues à hauteur. Ellen White a égalisé d’une jolie reprise en demi-volée (19e).

Toujours aussi sereines et sûres de leur force, les Américaines ont profité de leur domination dans le secteur aérien pour reprendre la main. Alex Morgan a fêté ses 30 ans par un but – son 6e dans ce mondial – de la tête (32e).

Les Anglaises n’ont pas abdiqué et elles ont eu les opportunités pour pousser les championnes du monde à la prolongation. Mais le sort a choisi son camp.

Un but d’Ellen White annulé par le VAR, (69e), un penalty (accordé par le VAR) raté par Steph Houghton (82e) et une exclusion de Millie Bright pour un deuxième carton jaune (87e), tout ça en 20 minutes, cela fait beaucoup pour les Anglaises. Trop en tout cas pour espérer détrôner les Reines du Soccer.

Comme il y a quatre ans, les Lionnes trébuchent aux portes de la finale. 
L’équipe US attend elle le nom de son adversaire, ce sera la Suède, ou les Pays-Bas.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK