L'équipe féminine américaine de football va se tourner vers les tribunaux

Chicago Red Stars v Seattle Reign
Chicago Red Stars v Seattle Reign - © Abbie Parr - AFP

Team USA, lauréat de la Coupe du monde féminine cet été en France, a déclaré que les discussions avec la Fédération américaine de football (USSF) ont échoué et qu'il allait se tourner vers les tribunaux.

"Nous avons entamé cette semaine de discussion avec les représentants de l'USSF plein d'espoir", a déclaré Molly Levinson, porte-parole des joueuses, dans un communiqué cité par CNN et d'autres médias américains.

"Aujourd'hui (mercredi, ndlr) nous ponctuons ces réunions avec un sentiment de déception envers la fédération, apparemment déterminée à perpétuer des conditions de travail discriminatoires. Nous voulons que tous nos fans, sponsors et pairs dans le monde sachent que nous sommes déterminées et attendons avec un impatience un procès."

En mars, un groupe de 28 joueuses de l'équipe américaine, dont les stars Megan Rapinoe et Alex Morgan, a entamé une action en justice, accusant US Soccer "de discrimination institutionnalisée des genres" induisant des compensations financières différentes entre joueurs et joueuses.

Fin juillet, Carlos Cordeiro, président d'US Soccer, a publié une lettre dans laquelle il explique que sa fédération a payé - entre 2010 et 2018 - 34,1 millions de dollars (environ 30 millions d'euros) en salaires et primes de matches pour son équipe féminine, contre 26,4 millions de dollars (environ 24 millions d'euros) pour les messieurs.

Les Américaines ont remporté une quatrième couronne mondiale le 7 juillet dernier en battant les Pays-Bas en finale (2-0) à Lyon.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK