France-USA: "Un grand match pour la visibilité du foot féminin"

"C'est un grand match, un match au retentissement mondial qui va donner encore plus de visibilité au football féminin", s'est réjouie la sélectionneuse des championnes du monde américaine Jill Ellis jeudi à Paris, à la veille du quart de finale contre la France.

"Ce match rend la Coupe du monde encore plus grande. Les supporters sont là et nous soutiennent. Ca (ce Mondial) peut apporter encore plus de supporters, des soutiens financiers, ça va être fantastique et aider notre discipline", a ajouté la technicienne avant le choc de vendredi (21H00) au Parc des princes.

"Nous respectons énormément la sélection française, c'est une équipe en plein développement, Corinne (Diacre, le sélectionneuse des Bleues) a fait un grand travail. C'est un très bon match pour nous, les deux équipes doivent aborder ce match en pensant qu'elles sont les favorites", a ajouté Ellis.

La capitaine Megan Rapinoe a évoqué le passage de son homologue chez les Bleues Amandine Henry aux États-Unis, chez les Portland Thorns (2016-2017). "Lyon est un grand club, oser le quitter pour aller aux États-Unis, cela dit beaucoup de sa volonté et de sa mentalité. Elle a eu cette motivation pour le faire, et aujourd'hui c'est une joueuse encore plus complète qu'il y a quelques années".

Les Bleues n'ont jamais gagné le moindre grand titre, alors que la Team USA survole le "soccer" féminin mondial, avec un palmarès comprenant trois Coupes du monde et quatre titres olympiques.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK