Finale de la Coupe du monde féminine : le choc des gardiennes Naeher/Van Veenendaal

Sari Van Veenendaal et Alyssa Naeher, les gardiennes en finale
Sari Van Veenendaal et Alyssa Naeher, les gardiennes en finale - © Tous droits réservés

Dimanche soir sera témoin de la lutte ultime de la Coupe du monde 2019. Une lutte entre les joueuses, mais également entre les deux gardiennes, celles sur qui chaque équipe semble se reposer. En tout cas, une chose est sûre : les goals seront bien gardés.

Portrait d’Alyssa Naeher, la gardienne américaine

Souvent considérée comme le maillon faible de l’équipe, Alyssa Naeher brille depuis le début de la compétition. Elle a prouvé qu’elle méritait sa place de gardienne lors de la demi-finale contre l’Angleterre. Portrait de la gardienne qui a porté son équipe en finale. 

Mardi soir, la surprise est totale. Naeher vole la vedette à ses coéquipières en détournant du bout des gants une frappe de l’anglaise Keira Walsh. Cette action a sûrement fait taire pas mal de mauvaises langues qui dénigrait le niveau des gardiennes. A la 83e minute, elle devient l'héroïne de l’équipe lorsqu’elle contre le penalty de la capitaine adverse. Un coup de sifflet retentit, les américaines sont en finale, et c’est grâce à Alyssa Naeher.

Mais qui est cette jeune femme vers qui soudainement se tournent tous les regards ? Née en 1988, Naeher joue au football depuis l’école à la Christian Heritage School. Mais ce n’est pas tout car elle y était aussi une vedette du basketball. Arrivée à l’université de Penn State, elle opte pour le foot et devient la gardienne de l’équipe de soccer féminine de 2006 à 2009. 

Au niveau national, la joueuse de 31 ans fait partie de la sélection américaine depuis 2008. Elle a participé pour la première fois à la Coupe du monde des moins de 20 ans au Chili. Les USA gagnent la compétition et Naeher remporte le trophée de meilleure gardienne du tournoi. C’est ensuite à la Coupe du monde de 2015 au Canada qu’elle est à nouveau sélectionnée par l’équipe nationale. Manque de bol, elle y est remplaçante et ne joue aucun match. Pourtant, une fois encore, les Etats-unis remportent la compétition. En 2016, elle participe au jeux olympiques d’été au Brésil. Hors compétition nationale, Naeher est gardienne pour les Chicago Red stars de la Ligue de soccer nationale féminine.

Portrait de Sari Van Veenendaal, la gardienne néerlandaise

On ne doit plus faire l’éloge de Sari Van Veenendaal. A 29 ans, la gardienne néerlandaise a déjà fait ses preuves et ce n’est pas son équipe qui le contredirait. Durant cette Coupe du monde féminine, elle a à nouveau été le pilier du groupe. Portrait de cette gardienne, qui, elle aussi, a porté son équipe en finale.

Mercredi soir, Sari Van Veenendaal a fait la différence. Du haut de son 1,80 m, le scénario n’aurait pas été le même sans son intervention. Son exploit ? l’arrêt de deux tirs cadrés. A la 36e minute, elle repousse à bout portant une reprise en pivot de Lina Hurtig et ensuite elle dévie une frappe croisée sur poteau de Nilla Fisher à la 55e minute. 

Mais qui est cette gardienne quasi invincible? Sari Van Veenendaal défend les buts d’Arsenal depuis 2015. Au niveau national, elle fait ses débuts dans la sélection des Pays-Bas en 2011. En 2017, les Pays-bas remportent le Championnat d’Europe dont elle était la gardienne à chaque match.  C'est grâce à ses arrêts, que son équipe gagne la compétition.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK