Aline Zeler : " Cette Coupe du Monde féminine sera une énorme fête ! "

Voici "Conext" : la Coupe du Monde aura même son ballon spécifique.
Voici "Conext" : la Coupe du Monde aura même son ballon spécifique. - © FRANCK FIFE - AFP

Pleins feux sur le foot féminin : la 8e Coupe du Monde Dames débute ce vendredi soir. Et si on en parle autant, c'est parce qu'elle a lieu près de chez nous, en France. La Belgique n'en sera pas, car malgré la forte progression des Red Flames, le foot féminin a atteint un trop haut niveau de performance.

Une poussine avec le maillot de la France jonglant avec le ballon : dans le clip officiel de la FIFA, voici Ettie, la mascotte de ce Mondial. Une poussine car ses géniteurs marketing ont imaginé qu’elle est la fille de Footix, le fameux coq emblème du Mondial 98 gagné par les Bleus de Zidane. Les dames françaises font parties des favorites 2019 avec les Etats-Unis, tenantes du titre et trois fois sacrées en 7 éditions, et les Pays-Bas championnes d’Europe il y a 2 ans à domicile.

"Le foot féminin a atteint un très haut niveau", explique Aline Zeler, la capitaine tout juste retraitée des Red Flames, qui ont loupé la qualification au dernier barrage. " La vitesse est un atout décisif : avoir des ailiers qui percutent est la force d’équipes comme les Etats-Unis et les Pays-Bas. Mais le niveau tactique s’est aussi élevé, et c’est la force d’équipes comme l’Allemagne et le France. Il y a aussi des équipes surprises, comme le Brésil qui reste historiquement un pays de football… "

Le foot féminin est en pleine explosion : une autre image du foot, plus fraîche, plus fair-play, sans les excès commerciaux et éthiques du foot masculin. Reste à en faire un marché, en augmentant les revenus et les droits de télévision, pour généraliser le professionnalisme et assurer la parité des salaires entre hommes et femmes. Et comme le Mondial masculin, ce Mondial tenu dans 9 stades sera aussi celui des peuples et des cultures.

"La semaine passée, pour mon jubilé, on a joué contre la Thaïlande, qui était accompagnée de près de 200 supporters", poursuit Aline Zeler, qui fera aussi office de consultante pour la RTBF qui diffusera tous les matches, au minimum sur Auvio. "Ils vont suivre leur équipe au Mondial, ils sont en Europe depuis un mois. C’est un fameux budget, mais ça fait visiter et c’est un beau mélange de culture. Cette Coupe du Monde va faire date : ce sera une grande fête et elle va encore donner un essor supplémentaire à notre football. Elle va booster le nombre d’affiliations dans les clubs !"

Le match d'ouverture, ce vendredi soir à Paris, opposera la France à la Corée, dès 21h. Cette Coupe du Monde va durer pile un mois, jusqu'au 7 juillet, jour de la grande finale à Lyon. Hommage à l’OL dont l’équipe Dames est l’une des plus fortes d’Europe.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK