Le pionnier des SUV fête ses 25 ans

Ce petit 4X4 de poche a été lancé en 1994. Le RAV4 première génération a marqué son époque. C’est lui qui lancé il y a 25 ans le segment des SUV.

Au lancement du modèle les fans de 4x4 se sont moqués du RAV4 qui semblait uniquement taillé pour monter sur un trottoir ou passer un casse vitesse. Mais le 4X4 Toyota a rapidement prouvé qu'il avait de bonnes capacités de franchissement. La clientèle branchée et urbaine s’est rapidement dirigée vers la version 3 portes qui ne mesurait que 3m 71.  

Pionnier des SUV

Le RAV4 première génération aura donc lancé le segment des SUV avant de s'en éloigner. En 2000 changement de cap. Toyota veut en faire un modèle familial plus qu'une voiture chic et branchée. Au fil du temps elle grandit et découvre le diesel ensuite l'hybride. Esthétiquement aussi le RAV4 2019 bouscule les codes. Il est plus imposant avec une garde au sol plus élevée. Il adopte un style plus anguleux, plus cubique qui lui donne un look plus agressif.

Fin du diesel

L'évolution la plus notable concerne les motorisations. Exit le diesel le Rav4 sera disponible avec un moteur essence et un moteur hybride qui devrait constituer la grande majorité des ventes. Ce 2.5 hybride développe l’équivalent de 218 chevaux. Il a été complètement remaniée. Le principe de l’hybride Toyota reste le même. Le moteur thermique reste la source d’énergie principale mais les deux moteurs électriques donne un coup de main ou remplace la moteur à essence en fonction des situations.

70% du temps à l’électricité en ville

Tous les moteurs fonctionnent ensemble. C’est la voiture qui décide et on ne sent pas le basculement de l’électrique à l’essence. Le moteur essence se coupe dès qu’il peu c’est même 70% du temps quand on circule en ville. Ce baroudeur disponible en 2 ou 4 roues motrices  est donc aussi un vrai citadin. Il est confortable sur la route et son moteur ne mouline plus comme un fou quand on le sollicite. Le comportement routier s'améliore sans doute grâce à la nouvelle plateforme dont le centre de gravité a été abaissé.

Consommation

Ce SUV est taillé pour une conduite zen. Le but étant de minimiser la consommation et ça marche avec une consommation moyenne  qui tourne autour de 6 litres/100.  

Habitabilité en hausse  

L’ambiance est épurée. La qualité perçue est en hausse. Le planche de bord se modernise et l’ergonomie est beaucoup plus intuitive. L'habitabilité est en hausse pour les occupants et l'autre bonne nouvelle c'est le volume du coffre qui augmente de quasi 80 litres. Les 50 kilos de batteries ont changé de place. Les accus se trouvent en dessous des sièges arrière.

Tarif

Côté tarif la version essence démarre à un peu plus de 30.000 euros. La  version l'hybride elle est fixée à 36.020. Pour ses 25 ans le RAV4 retrouve une deuxième jeunesse. Sa version hybride améliorée est encore plus efficace et n'a quasi aucune concurrence. Ce SUV économe, plus sobre que ses concurrents essence et même diesel semble armé pour continuer à creuser son sillon surtout sur un marché ou l'essence est de plus en plus demandée.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK