La pépite anderlechtoise Yari Verschaeren fête ses 18 ans

Le 25 novembre dernier face à Saint-Trond, Yari Verschaeren faisait ses débuts en équipe première à Anderlecht à 17 ans 4 mois et 17 jours. Moins de huit mois plus tard, le petit ailier d’1m72 a séduit tous les observateurs et est attendu à de nouveaux exploits. Né en 2001, il fête ses 18 ans ce vendredi. Le Sporting d’Anderlecht lui a rendu hommage sur ses réseaux sociaux en rassemblant les meilleurs gestes de ses 22 matches avec les Mauves.

Un hommage bien mérité pour l’international espoirs, une des seules lueurs d’un Anderlecht en plein marasme la saison dernière. Depuis sa première apparition, le feu follet n’a cessé d’accumuler les minutes et les matches devenant littéralement incontournable dans une équipe en quête de leadership. Insouciant, il a sorti plusieurs fois Anderlecht de l’embarras notamment avec ses deux buts et 4 assists.

On s’attend désormais à une nouvelle saison de haut vol pour Verschaeren, appelé à confirmer sous l’aile de Vincent Kompany. La pépite anderlechtoise profite encore de quelques jours de repos en raison de sa participation à l’Euro Espoirs où il a notamment épaté la galerie contre l’Italie d’une superbe frappe enroulée en lucarne. De bon augure pour sa future carrière internationale.

D’ailleurs seulement trois Diables rouges actuels comptaient plus de présences en équipe première que Verschaeren à leurs 18 ans, fait remarquer Het Nieuwsblad. Romelu Lukaku a explosé les records de précocité en disputant son premier match à 16 ans et 11 jours pour un total de 95 matches et 18 buts à 18 ans. Youri Tielemans a lui aussi brûlé les étapes avec 86 apparitions avant la majorité. Le nouveau coach de Verschaeren, Vincent Kompany a également brillé durant son adolescence et s’était imposé 39 fois dans la défense centrale des Mauves avant son 18e printemps.

Eden Hazard ? Axel Witsel ? Kevin De Bruyne ? Ils ont tous commencé très tôt mais avec ses 22 matches Verschaeren les a tous dépassé en termes de matches joués à 18 ans. Souhaitons-lui donc de continuer dans ce sens, de marcher dans les pas de ces grands champions pour entreprendre une carrière aussi prestigieuse.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK