Van Holsbeeck : "Deschacht est assez grand pour aller discuter avec Weiler"

Herman Van Holsbeeck, interviewé par Het Laatste Nieuws, estime que c'est au joueur anderlechtois d'aller vers René Weiler. Il faut dire qu'entre le défenseur et le coach, l'entente n'a jamais été au beau fixe. L'entraîneur est d'avis qu'Oliver Deschacht n'a pas, ou plus, le niveau pour être titulaire et même être sélectionné dans le noyau élargi de 18 joueurs.

Autre sujet de discorde entre les deux hommes, Weiler trouve que le joueur de 35 ans parle trop aux journalistes et le soupçonne d'être la source de fuites dans les médias. Et cerise sur le gâteau : son nom est cité dans une affaire de matchs truqués et paris illégaux. L'ancien capitaine des Mauves, qui n'a, en plus, plus joué depuis le 6 novembre, a connu des jours meilleurs.

Cette situation pourrait être apaisée si Deschacht décidait enfin d'aller discuter avec le coach suisse, selon Van Holsbeeck : "La balle est dans son camp. Olivier, avec un tel palmarès, doit aller parler à Weiler et dire : Comment en est-on arrivé là ? Quel est ton problème avec moi finalement ?". Mais d'après le manager anderlechtois, ce n'est pas vraiment le style du défenseur. L’abcès doit être percé et Deschacht doit ravaler sa fierté car "le T1 attend que le joueur vienne lui parler", explique Van Holsbeeck. 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK