"Je me sens enfin important"

Matias Suarez est véritablement en train de revivre cette année. L'Argentin a enfin trouvé ses marques au sein de l'attaque anderlechtoise: "Je me sens enfin important à Anderlecht. Je sens que mes coéquipiers comptent sur moi."

Une évolution qui est peut-être due à son coup de gueule de l'été dernier: "Le fait d'avoir poussé une gueulante en stage m'a soulagé. Je ne sais pas si j'avais raison, mais j'ai dit ce que je pensais. Durant le dernier hiver, je voulais vraiment quitter Anderlecht."

Mais à présent, tout a changé pour le natif de La Falda, qui rêve même du soulier d'or: "Je ne cache pas que ce serait beau de gagner ce trophée. Mais c'est normal, tout le monde veut être désigné meilleur joueur d'un championnat. Quoiqu'il en soit, je ne me mets pas la pression."

Grâce à son retour en forme, Suarez se sent mieux intégré dans le vestiaire: "Il m'arrive de lâcher quelques blagues avec les autres dans les vestiaires. Je ne suis pas quelqu'un de froid ni de distant. Mon meilleur pote dans l'équipe est Milan Jovanovic. On parle français ensemble, mais on se comprend surtout avec la langue du foot.

F. Genette

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK