Landry Dimata : "Si je ne peux pas jouer, il va falloir trouver une solution"

Monté au jeu à la 71e minute, Landry Dimata est parvenu à se montrer décisif mardi soir face à Charleroi en offrant le ballon du 3-0 définitif d’Anderlecht à son équipier Francis Amuzu. "Je suis très content pour moi et pour Francis aussi. Ça me fait vraiment plaisir pour lui", a déclaré Dimata au micro d’Eleven Sports.

►► À lire aussi : Anderlecht surclasse Charleroi et remonte à la 3e place du classement (3-0)

L’attaquant Anderlecht – qui n’avait joué que douze minutes depuis le 18 octobre – a ensuite parlé de sa situation compliquée. "Notre place en tant que joueur de foot, c’est sur le terrain. C’est là que l’on s’épanouit. Quand on n’y est pas, on n’est pas heureux. Ce n’est pas évident pour moi. Je n’ai pas l’habitude d’être dans ce genre de situations. Il faut garder la tête haute et continuer à travailler pour avoir une chance comme je l’ai eue aujourd’hui et de pouvoir la saisir. Je pense l’avoir fait. Tout ce qui compte pour moi c’est jouer. Si ce n’est pas possible ici, il va falloir trouver une solution."

Dimata a aussi tenu à préciser que le temps de jeu limité n’était pas lié à des pépins physiques. "Cela fait depuis très très très longtemps que je n’ai pas de problèmes au genou, ni d’autres problèmes physiques d’ailleurs."

 

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK