Kompany, Verschaeren, Roofe : Vercauteren fait le point sur les blessés anderlechtois

Vercauteren en conférence de presse
Vercauteren en conférence de presse - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

La toute dernière chance pour Anderlecht ? Actuellement 9e au classement avec 34 points, le Sporting rêve toujours de play-offs et peut encore mathématiquement croire en un accessit miracle au sein du Top 6. Mais pour cela, il faudra rafler trois points prépondérants ce weekend face à un concurrent direct, Malines. Une rencontre que les Bruxellois devront aborder avec plusieurs absents. En marge de la rencontre, Franky Vercauteren s'est exprimé sur le noyau à sa disposition.

"Hier, Kompany et Cobbaut ont fait un entraînement complet. Donc, s'il y a pas de nouveauté aujourd'hui, ils seront disponibles. Amuzu a quitté l'entraînement hier pour un problème au quadriceps, il fera une écho tout à l'heure. Gerkens a fait une partie de l'entraînement hier mais il ressent quand même toujours quelques problèmes, Verschaeren est encore très loin. Il sera trop juste pour ce weekend, on verra dans quelle mesure on peut l'intégrer pour les matches la semaine prochaine, si ce n'est pas trop tôt. Tout le reste c'est...en route. Kemar Roofe est là aussi, il va aussi refaire une écho cet après-midi pour voir où il en est. Physiquement, Joveljic a l'air OK. Il fait tous les entraînements à haute intensité. Cela se pourrait qu'après un bout de temps sans jouer, il ait du mal après un certain temps, c'est normal. Pour le reste, il est en ordre et on a pas beaucoup de choix offensivement (NDLR : après l'opération de Colassin)..."

Le coach s'est également exprimé sur la situation tendue dans laquelle se retrouve Anderlecht au classement : "Je ne regarde pas nos adversaires. On doit juste se concentrer sur nous-mêmes et faire ce qu'on a à faire : gagner des points lors des cinq matches. La situation n'est pas entre nos mains, on doit d'abord compter sur le fait que nos adversaires perdent des points mais pour cela, il faut que nous on gagne nos matches. Cela me parait clair."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK