Anderlecht – Antwerp : Les Mauves arrachent un partage sur le fil (2-2)

Anderlecht et l’Antwerp se sont quittés dos à dos après une deuxième mi-temps complètement folle. Mbokani a marqué 4 fois, deux de ses buts ont été annulés par le VAR, les Mauves ont recollé au score à la 96e minute.

 

 

Le match

Anderlecht et l’Antwerp doivent gagner, pour rester au contact de Genk, qui s’est brillamment imposé 3-0 face à des pâles Brugeois ce vendredi. Les Bruxellois et les Anversois, qui comptent 31 points, sont à 4 longueurs des Limbourgeois, et à 9 longueurs des Blauw en Zwart.

Vincent Kompany a décidé de réitérer sa confiance en Bart Verbruggen. Devant Bruun Larsen débute la rencontre. Du côté de l’Antwerp on notera l’absence annoncée de Lior Refaelov. Le milieu offensif israélien, qui a signé au Sporting, a été invité à terminer la saison dans les tribunes du Great Old.

Les Mauves dominent le premier quart d’heure mais sans véritablement se créer de grosses occasions. La première action dangereuse est anversoise. Miyoshi récupère le cuir à l’entrée du grand rectangle. Sa frappe puissante passe au-dessus du but du jeune Bart Verbruggen.

La première action dangereuse des Bruxellois tombe à la 24e. Lokonga sert parfaitement Ait El Hadj. Sa frappe enroulée des 25 mètres passe au-dessus de la cage de Butez. Les Mauves retentent le coup 2 minutes plus tard. Mykhailichneko envoi une pêche des 25 mètres qui s’envole dans les tribunes.

A la demi-heure de jeu on reste sur 4 tirs mais aucun cadré. Les plus belles occasions de la première mi-temps sont anversoises. A la 40e, Jordan Lukaku entre dans le grand rectangle et décoche une frappe puissante qui n’est pas cadrée. Juste avant la pause, Miyoshi tente un crochet mais s’écroule dans un duel épaule contre épaule avec Murillo. L’abritre ne bronche pas c’est 0-0 au retour dans les vestiaires.

 

Zéro tir cadré en première période

Le premier tir cadré de la partie tombe à la 49e minute. Dieumerci Mbokani profite d’un contrôle manqué de Cobbaut pour partir tout seul vers Verbruggen. L’ex-attaquant d’Anderlecht et du Standard lobe intelligemment le portier anderlechtois. C’est 0-1. C’est le 12e but de l’attaquant congolais cette saison en championnat.

Le deuxième tir cadré du match tombe à la 57e minute. Sambi Lokonga récupère le ballon et sert Bruun Larsen. Le centre enroulé de l’attaquant danois arrive chez Yari Verschaeren. Le Diable Rouge seul dans la surface place le ballon hors de portée de Butez. C’est 1-1.

A l’heure de jeu Mbokani signe son doublé mais au départ de l’action l’attaquant anversois était hors-jeu. Une position confirmée par le var qui annule le but.

Anderlecht se crée ensuite deux énormes occasions. Le tir de Bruun Larsen manque de puissance pour tromper Butez, Butez qui sort le grand jeu quelques secondes plus tard devant Nemcha. Un arrêt à bout portant devant l’attaquant bruxellois.

Bart Verbruggen répond à Jean Butez. Sur un coup franc des Anversois, Mbokani se retrouve seul et reprend le ballon de la tête. Une tête puissante qui oblige Verbruggen a sorti un superbe arrêt. Mbokani, le meilleur anversois sur le terrain, se crée encore une grosse occasion à 15 minutes de la fin mais sa reprise de la tête passe à côté. Mbokani plante sa troisième rose du soir à la 78E… mais pour la deuxième fois de la soirée le joueur congolais voit son but annulé par le VAR, pour un hors-jeu signalé au début de l’action. Mais Mbokani n’a pas encore dit son dernier mot. A la 83e, Trebel accroche Buta dans le rectangle. C’est penalty. Un coup de réparation transformé par l’homme du match. Mbokani fait 1-2. On pense l’Antwerp parti pour une victoire… Mais les Mauves égalisent à la 96e minute. Matt Miazga libère les Bruxellois dans les arrêts de jeu.

Un partage qui permet aux Bruxellois de garder la 3e place du classement devant l’Antwerp. Les deux équipes, avec 31 points, sont à 3 unités de Genk et à 8 longueurs du Club de Bruges.

4 images
© Tous droits réservés
4 images
Anderlecht contre l’Antwerp. © Belga
4 images
© Tous droits réservés
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK