Victor Campenaerts détendu et confiant avant de s'attaquer au record de l'heure

Victor Campenaerts détendu et confiant avant de s'attaquer au record de l'heure
Victor Campenaerts détendu et confiant avant de s'attaquer au record de l'heure - © HAND OUT LOTTO SOUDAL - FACE PEETERS - BELGAIMAGE

Victor Campenaerts se sent tout à fait prêt à s'attaquer au record du monde de l'Heure en cyclisme de Bradley Wiggins (54,526 km/h le 7 juin 2015 à Londres) ce mardi à Aguascalientes au Mexique sur le coup de 18 heures belges. "Le moment de vérité approche. Mon corps est complètement prêt. Mentalement, je suis de raisonnablement à très détendu en raison de la préparation parfaite. Mon planning est méticuleux. En attendant, mon corps est aussi parfaitement adapté au biorythme particulier : se lever à 5 heures du matin et s'endormir à 20 heures, c'est du gâteau pour l'instant", explique le coureur de l'équipe Lotto Soudal.

"Les derniers jours avant la tentative de record ne sont pas si difficiles à remplir", explique Campenaerts. "Il y a trois semaines, j'aurais pu prédire ce qu'ils allaient être. C'est exactement ce qui me calme et me donne confiance. L'entraînement intensif est terminé, il s'agit de continuer à stimuler les muscles. Quant à la nutrition, je suis en train d'engranger du carbo, en mangeant autant d'hydrates de carbone que possible. Les graisses, les fibres et les protéines sont presque éliminées, mais même pour un effort de 60 minutes, mes muscles doivent être complètement chargés, ce qui est au moins aussi important que pour les coureurs de classiques de Paris-Roubaix. Je dois absorber 10 à 12 grammes d'hydrates de carbone par kilogramme de poids corporel pendant une journée pour remplir mon réservoir."

Campenaerts est maintenant bien entouré au Mexique, explique-t-il. Son père, entre autres, est sur place. "Pendant presque toutes mes meilleures performances, il était présent ou dans la voiture suiveuse. Il voulait donc être ici aussi", dit Campenaerts. "D'ailleurs, il a fait une chanson sur la tentative de record: 'Full Gazz'. Ici, au Mexique, nous avons fait quelques images à intégrer dans le clip. Je pense que la chanson est addictive et elle est dans toutes les têtes ici."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK