Natation: dernières longueurs pour Pieter Timmers

Pieter Timmers jette un œil enthousiaste et quelque peu nostalgique sur sa carrière
Pieter Timmers jette un œil enthousiaste et quelque peu nostalgique sur sa carrière - © ERIC LALMAND - BELGA

C'est une compétition d'adieu forcément particulière pour Pieter Timmers, médaillé d'argent surprise du 100 mètres nage libre des jeux de Rio en 2016. Le nageur belge va en effet entamer ce week-end sa dernière compétition avant de définitivement mettre un terme à sa carrière. Pendant plusieurs semaines, il disputera les épreuves de l'ISL (International Swimming League) organisées sur le principe d'une bulle hermétique semblable au protocole mis en place récemment par la NBA. Des athlètes qui vivent et nagent ensemble pendant plus d'un mois pour s'affronter sur différents types d'épreuves. Une façon pour lui de quitter le sport de haut niveau en retrouvant le goût du chlore et de la saveur de la sueur. Puisqu'il a annoncé au moment du report des jeux, qu'il "n'irait pas" jusque Tokyo 2021. La faute à un corps quelque peu fatigué, à une motivation diminuée, et à des priorités modifiées (lui et sa compagne attendent un deuxième enfant pour le mois de mars prochain).

Timmers qui aborde cette dernière compétition avec une blessure au doigt. L'auriculaire de la main gauche luxé suite à une chute et qui doit déclarer forfait pour les premières longueurs prévues ce vendredi soir. 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK