L'adjectif qui décrit Eddy Merckx selon Jacky Ickx: "Grand, pour l'homme et son métier"

Le 6 juillet prochain, le Tour de France fêtera les 50 ans de la première des cinq victoires d’Eddy Merckx, mais 1969 c’était aussi l’année de Jacky Ickx.

Lorsqu’on demande à Jacky Ickx quels sont les ingrédients de la réussite d’Eddy Merckx, une personne lui vient directement à l’esprit: "Je pense à son épouse Claudine. Elle a joué un rôle déterminant dans sa carrière", dit-il. Enfin, s’il devait définir Eddy Merckx, "Ce serait deux fois 'grand', pour l’homme et son métier."

Comme son papa en 1951, Jacky Ickx reçoit le Trophée national du Mérite sportif en 1968. Voici son palmarès en 1969 :
•    vainqueur des 24 heures du Mans pour la première fois au volant du Ford GT 40 (une épreuve dont il deviendra le recordman avec six succès)
•    Vice champion du monde de Formule 1 derrière Jackie Stewart
•    Vainqueur des Grand Prix d’Allemagne et du Canada de Formule 1
•    Champion de Belgique des conducteurs toutes catégories 
•    Vainqueur de la Gold Cup
•    Vainqueur des 500 kilomètres d’Imola
•    Vainqueur des 12 heures de Sebring
•    Vainqueur des Coupes de Spa

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK