Jacques Borlée: "C'est la dure loi du sport"

"C'est la dure loi du sport, c'est comme ça, il faut l'accepter", a réagi Jacques Borlée, l'entraîneur de l'équipe belge du relais 4x400 m qui a terminé à la 6e et dernière place de la finale des Mondiaux d'athlétisme en salle, dimanche à Portland.

Les Belgian Tornados se sont retrouvés en dernière position après que Robin Vanderbemden, le 3e relayeur belge, a perdu le témoin après un contact avec le relayeur trinidadien. Le temps de récupérer le bâton, le jeune Liégeois est reparti en dernière position.

"Je n'ai aucun reproche à faire à Robin", dit Jacques Borlée. "C'est la course, il faut l'accepter, je n'ai absolument aucun reproche à lui faire. Il faut vite oublier. On va tous soutenir Robin".

La Belgique, qui avait signé le 3e chrono des demi-finales, ont terminé en 3:09.71. La victoire est revenue sans surprise aux Etats-Unis, en tête de bout en bout et auteurs d'un chrono de 3:02.45. Kyle Clemans, Calvin Smith, Christopher Giesting et Vernon Norwood ont devancé les Bahamas (3:04.75) et Trinité & Tobago (3:05.51).

"On avait une belle carte à jouer, on aurait pu aller chercher la 2e place", selon Jacques Borlée.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK