Il est libre Max...

Il est libre Max,...
2 images
Il est libre Max,... - © YASUYOSHI CHIBA - AFP

En 1981, Hervé Cristiani tutoie les sommets des hit parades avec ce tube...

Trente cinq ans plus tard, Maxime Gentges revisite cette chanson à sa manière. A 21 ans, ce gymnaste, originaire de Malmedy, vit un rêve éveillé. Il s'était fixé pour objectif les Jeux de Tokyo en 2020,... il va peut-être vivre sa première expérience olympique avec quatre ans d'avance.

Arrivé au Brésil sans aucune pression, Maxime a réussi un parcours parfait. Quelques jours avant le Test Event, il chute pratiquement à tous les agrès lors des entraînements, mais il ne laisse apparaître aucune forme d'énervement.

Fort mentalement, enfermé dans sa bulle, il sait ce dont il est capable, alors pas question de céder à la panique. Les événements vont lui donner raison.

Samedi soir, avec ses équipiers, Maxime fait preuve d'une maturité exceptionnelle. Là, où par le passé, il avait connu quelques coups de mou, il assure agrès après agrès, il porte l'équipe belge.

A l'issue de la compétition, les chiffres confirment cet état de grâce. Jamais depuis ses débuts, il n'avait obtenu de tels résultats. A Rio, il bat son record personnel et sa prestation marque les esprits. A un peu plus de 100 jours de la cérémonie d'ouverture, Maxime Gentges veut continuer à rêver.

Pour ces premiers Jeux organisés en Amérique du Sud, la Belgique peut envoyer un athlète pour le concours général individuel masculin.

Deux autres gymnastes néerlandophones sont aussi en lice pour décrocher ce ticket, Maxime le sait...mais plus que jamais il veut y croire. La décision finale tombera dans trois mois, une éternité? Peut-être pas quand cela rime avec sérénité.

Ce samedi,Max a franchi un nouveau cap,il est entré dans une autre dimension,taille patron... Il est sur son petit nuage... et compte bien y rester!

Il est libre Max,...il y en a même qui disent qu'ils l'ont vu voler.

Pierre Robert, à Rio.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK