Arber Qerimi: "Une belle récompense avant mon départ en France"

Arber Qerimi
2 images
Arber Qerimi - © ALAIN DECAMPS - BELGA

Le trophée de meilleur joueur de l'année de handball reçu par le capitaine de l'équipe nationale est une belle consécration de sa carrière avant un nouveau départ professionnel en France à partir l'été prochain.

Après avoir réalisé le triplé avec leur club, Achilles Bocholt, beaucoup pensaient lors de la belle et bien orchestrée cérémonie de la remise des trophées que la palme allait revenir à un joueur des champions de Belgique et plus spécialement à Damian ou Bartosz Kedziora, le dernier lauréat.

Mais avec 108 points d'avance acquis lors du premier scrutin en décembre, Arber Qerimi a déjoué les pronostics. Le demi-centre de Tongres et le capitaine de l'équipe nationale a certainement marqué les esprits de ses pairs lors de son match de référence contre la France, championne du monde, le 6 novembre dernier au Country Hall du Sart-Tilman.

"Le trophée que j'ai reçu de la part de mes coéquipiers, adversaires et staff techniques, c'est à la fois une surprise et une belle satisfaction personnelle à défaut d'un titre ou d'un trophée avec les Eburons. Cela consacre ma carrière belge avant de tenter ma chance d'une manière professionnelle la saison prochaine à Cesson-Rennes, club du coach national Yérime Sylla.

Cela a toujours un rêve pour moi d'avoir le statut que mon père a eu dans l'ex-Yougoslavie. Mais avant de partir pour l'hexagone, je souhaiterais remercier ma famille, le club de Tongres, mes coéquipiers mais aussi les Red Wolves qui m'ont permis de m'épanouir dans le jeu à 7".

Au niveau féminin, la surprise a été encore plus grande avec la nomination de Nele Antonissen du DHW Waasmunster, club qui a disputé les play-downs. La meilleure marqueuse de la phase régulière a été préférée à des éléments de l'équipe championne, le HB Saint-Trond comme Sarina Leenen ou Evelin Claessen. C'était l'avis de Jo Delpire, le coach des Trudonnaires.

"C'est un vote surprenant mais il faut bien l'accepter !", a-t-il dit.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK