Tuto – d'où vient la "Coupe des mousquetaires" ?

Voilà la Coupe des mousquetaires. Elle est en argent massif, fabriquée par un joaillier parisien. En gros, mieux vaut ne pas se la faire piquer…
Par contre, quel rapport avec les mousquetaires ?

Pour comprendre, il faut faire un bond dans le temps. Retour au début du siècle dernier. L’équipe de France de Coupe Davis est alors composée de 4 gars :

  • René Lacoste, dit le Crocodile et ses fameux… polos…
  • Jean Borotra, le Basque bondissant.
  • Le Magicien, Henri Cochet et sa célèbre technique de lancer de pierres.
  • Et le spécialiste du double Jacques Brugnon, dit Toto. Aucun rapport avec les blagues…

Ces 4 gaillards piétinent le tennis mondial avec 20 victoires en grand chelem et 6 Coupes Davis d’affilée entre 1927 et 1932.
Leur tennis gracieux et léger ainsi que leur maniement de raquette rappellent les escrimeurs. Du coup, ils deviennent : "Les mousquetaires"

Les 4 mousquetaires ont une place immense dans le tennis français. Il était donc normal de leur rendre hommage. Avec la coupe mais également avec leur nom donné aux quatre tribunes du court central.

La coupe des mousquetaires débarque donc en 1981 (son ancêtre était la coupe Pierre Guillou, du nom du coach des 4 mousquetaires).

Le premier à la lever, c’est Bjorn Borg pour fêter son 6e et dernier titre sur la terre parisienne.
Depuis, 1981, ils sont 20 à avoir brandi ce trophée des mousquetaires :

  1. Borg
  2. Wilander
  3. Noah
  4. Lendel
  5. Chang
  6. Gomez
  7. Courier
  8. Brugera
  9. Muster
  10. Kafelnikov
  11. Kuerten
  12. Moya
  13. Agassi
  14. Costa
  15. Ferrero
  16. Gaudio
  17. Federer
  18. Wawrinka
  19. Djokovic
  20. Et bien sûr Nadal qui l’a ramenée chez lui 12 fois sur les 15 dernières années.

Ce dimanche, le vainqueur aura l’honneur de soulever ces 40 cm et 14 kg de plaisir.

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK