Tennis: Sofia Costoulas veut gagner Roland Garros et devenir numéro 1 mondial

Elle a 16 ans et c'est la nouvelle pépite du tennis belge. Numéro 1 mondial chez les jeunes, Sofia Costoulas est soutenue par le projet Be Gold et rêve de marcher sur les traces des plus grands. 

" Ma mère est flamande, mon père est moitié grec moitié congolais. J’ai grandi en Flandre, dans une famille assez sportive, mon père est un ancien joueur de foot. J’ai débuté le tennis à 4 ans. J’ai vu Kim Clijsters à la TV, à l’US Open, et là j’ai demandé une raquette et des balles à mon père. J’ai débuté contre le mur, juste toute seule, et puis on a vu que j’avais un petit peu de talent et j’ai fait quelques entrainements ".

Sofia se lance dans le tennis , intègre l’académie de Kim Clijsters. La jeune championne s’est aussi entrainée en France pendant 2 ans avant de revenir en Belgique chez Justine Henin. Aujourd’hui c’est à l’AFT sous le regard de Thierry Van Cleemput, qu’elle répète ses gammes.

" Mon meilleur coup, c’est le revers long de ligne. Je pense que je dois travailler tous les coups comme  je suis encore jeune, en particulier le service ".

Sofia a 16 ans, numéro 1 mondial en moins de 14, elle est aujourd’hui classée  14ieme dans le ranking junior réservé au moins de 18 ans.

" Ce que j’aime dans mon sport, c’est le combat entre moi et l’adversaire. Tu te sens seule parfois quand ça ne va pas bien dans les matches, quand tu dois trouver une solution, c’est parfois compliqué. L’importance du mental au tennis est réel, tu dois trouver une solution et ne pas être frustré. Quand tu es frustré, tu n’arrives pas à trouver des solutions pour gagner le match. C’est important que tu restes calme et que tu puisses penser de manière claire " .

Fan de Serena Williams pour sa mentalité de gagnante, de compétitrice. Sofia Costoulas admire aussi le talent de Roger Federer, de grands champions qui l’inspirent et qu’elle espère un jour imiter.

" Mes objectifs de 2021 sont de monter dans le ranking professionnel, aussi dans le ranking junior et faire un beau résultat dans les grands chelems juniors. Mon rêve est de devenir numéro 1 mondial, de gagner des grands chelems, Roland Garros parce que j’aime bien jouer sur terre et j’aime bien la France ".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK