Polo Mpoku, invité dans 100% Sport : "C'est sûr que je reviendrai au Standard"

Un des derniers hommes à avoir soulevé la Coupe de Belgique avec le Standard, Paul-José Mpoku est l’invité de 100% sport. L’occasion de revenir sur ce succès, connaître l’avis, toujours passionné, du Congolais sur la saison du Standard et évoquer un éventuel retour du côté de Sclessin.

C’était en 2018 et déjà contre le Racing Genk. La dernière victoire des Rouches en Coupe reste un bon souvenir pour "Polo" Mpoku, capitaine ce soir-là d’une équipe dirigée par Ricardo Sa Pinto, lui aussi un bon souvenir : "Je me rappelle qu’on avait gagné et qu’il faisait très froid. Sa Pinto, il était très chaud tout le temps. A l’entraînement dans le vestiaire, partout ! C’était quelqu’un fort derrière ses joueurs, prêt à tout pour eux. C’est quelqu’un de bien."

Qualifié in extremis pour les Europe Play-off, le Standard a bien fini une saison compliquée en championnat, faite il est vrai de quelques hauts mais surtout de pas mal de bas. Une saison suivie avec attention par celui qui a disputé plus de 200 matches sous le maillot liégeois : "La saison n’a pas été facile. Et tout le monde sait que pour sauver une saison, quand tu es en finale de la Coupe, tu joues pour gagner. Mais le Standard d’aujourd’hui avec Mbaye Leye c’est le Standard qu’on reconnaît un peu plus. Le Standard, chaque fois qu’il a été fort, il jouait offensif avec deux attaquants, il était agressif et c’est ce qu’on voit pour le moment avec Mbaye Leye. Donc je pense qu’avec ce qu’il est en train de faire, le Standard est dans la bonne direction pour redevenir le Standard que tout le monde attend."

L’affection du joueur de 29 ans pour son club formateur est toujours bien présente. De quoi peut-être lui donner envie de revenir une 3e fois en bord de Meuse, lui qui évolue aux Emirats Arabes Unis, au FC Al-Wahda : "Jouer, je ne sais pas. C’est sûr qu’un jour je reviendrai si c’est en tant que coach ou autre chose, je ne sais pas mais c’est sûr que je reviendrai car c’est la maison, c’est mon club de cœur. Tout le monde sait à quel point je suis attaché à ce club et c’est sûr qu’un jour je reviendrai pour transmettre tout ce que j’ai appris.'"

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK