100% sport: Groenewegen de retour au Giro, Goffin absent à Madrid et Jonathan Borlée forfait aux relais mondiaux

Ça fera bientôt 9 mois que Dylan Groenewegen est écarté du peloton cycliste. Le sprinteur est privé de vélo jusqu’au 7 mai date à laquelle sa suspension prendra fin. Le Néerlandais a été mis à pied depuis la terrible chute qu’il a provoquée lors de la 1ère étape du Tour de Pologne. Une chute impressionnante dans laquelle son compatriote, Fabio Jakobsen s’est grièvement blessé au visage. Ce matin, l’équipe Jumbo-Visma a annoncé que Groenewegen serait au départ du Giro le 8 mai prochain à Turin. Une reprise sans pression. Pas d’objectif fixé. Pas d’ambition particulière. Le coureur souhaite avant tout retrouver le rythme de la compétition.

Dans l’actu du jour, un coup dur pour Jonathan Borlée. L’athlète belge doit faire l’impasse sur les relais mondiaux. Le Bruxellois ne pourra pas courir ce week-end avec les Belgian Tornados. Il souffre d’une blessure aux ischio-jambiers. Pour David Goffin, ce sont ses adducteurs qui l’empêchent de jouer. Le Liégeois ne disputera pas le tournoi de Madrid. Une mesure préventive et 10 jours de repos pour permettre au numéro 1 belge de se retaper en vue des prochaines échéances sur terre battue à Rome et bien sûr à Roland Garros.

En Bundesliga, un vent nouveau va souffler sur la Bavière et le Bayern Munich la saison prochaine. Julian Nagelsmann, le nouveau prodige du coaching va prendre les rênes de l’équipe allemande. Un contrat de 5 ans et un nouveau défi pour cet entraîneur qui a hissé Leipzig en demi-finale de la ligue des champions. Nagelsmann a-t-il le profil pour réussir au Bayern Munich ? C’est notre coup de sonde du jour.

Un coup de cœur aussi et une belle histoire… celle de Jake Smith. Il est Britannique, il a 22 ans et son truc, c’est la course à pied ! Dimanche, il a participé à un marathon dans un rôle de lièvre. Smith était censé donner le rythme aux coureurs et couper son effort après 25 km… Mais le garçon avait des jambes de feu ! Il a terminé son 1er marathon en 2h10 minutes et 58 secondes et signe en prime le minima pour les JO de Tokyo. Tout cela avec un seul gel énergétique pour la route…

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK