100% Sport, "Coup de sonde" : La Belgique doit-elle vacciner prioritairement ses sportifs de haut niveau ?

A moins de 100 jours de l’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo une question revient avec insistance dans toutes les délégations du monde. Faut-il donner une priorité aux athlètes dans l’ordre de vaccination ? Le CIO (Comité international olympique) et le comité d’organisation des Jeux ont déjà dit et répété que le vaccin ne sera pas obligatoire pour participer aux JO. Mais si elle n’est pas obligatoire, la vaccination reste fortement recommandée et plusieurs pays ont déjà décidé de donner un passe-droit à leurs athlètes. Le Kenya, le Danemark, la Hongrie, l’Ukraine, la Russie, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande et Israël ont franchi le pas. L’Australie, le Japon et la France y réfléchissent sérieusement.

La Belgique, elle, n’a pas encore décidé mais la pression s’intensifie sur le gouvernement. Le directeur du sport de haut niveau du COIB (Comité olympique et interfédéral belge), Olav Spahl, déclarait ce samedi : "Il est temps de prendre ses responsabilités pour la vaccination". Des propos relayés ce vendredi par l’association des médecins du sport (SKA) qui demande aux autorités belges de vacciner les olympiens le plus rapidement possible. Le COIB estime que 500 vaccins suffiraient à protéger les athlètes belges et leur entourage. Alors, la Belgique doit-elle vacciner prioritairement ses sportifs de haut niveau ? A vous de voter.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK